Magies secrètes de Hervé Jubert

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 5.7/10 (3 votes pris en compte)

Clipboard03C’est ma toute première chronique postée ici 🙂 Merci Allan pour ce petit roman et l’accès à ce site.

L’histoire :

L’empereur Obéron règne sur la cité de Sequana. Le tyran veut faire disparaître toute magie, c’est pourquoi il persécute les êtres féeriques. Certains parviennent à trouver refuge dans l’hôtel de Georges Beauregard, l’ingénieur-mage qui travaille officiellement pour le Pouvoir.

L’agent de l’ombre se voit confier une mission par le Ministre des affaires étranges. Depuis quelque temps, des sorts s’abattent sur les proches de l’empereur. On soupçonne le Visage, une entité maléfique qu’il a jadis affrontée.

Profitant du désordre, les habitants féeriques répandent la terreur. Miroirs maléfiques, jouets magiques qui se transforment en machines de cauchemars, personne n’est à l’abri. Beauregard est directement concerné car il est le fils d’une fée et d’un mortel.

Euh… Lecture laborieuse pour ma part, je butais sur les mots, je me suis ennuyée, cela a été une lecture soporifique,  j’ai lutté, j’ai donc eu du mal à finir cet ouvrage, l’auteur n’a pas réussit à m’embarquer dans son monde de magie. Que de personnages… On ne comprends pas toujours leur passé, leurs liens entre eux.

Les annotations nombreuses en bas de page sont là pour nous éclairer, nous interloquer… Elles sont souvent longues et n’amènent pas toujours les réponses, et celles du genre « comprendras qui pourras » m’ont agacée… J’ai eu du mal avec le chapitre où d’un coup les personnages se retrouvent en pleine course poursuite et en annotation l’auteur nous explique :

« Il ne sera pas inutile de raconter comment l’ingénieur-mage se retrouva… dans cette situation aérienne… ».

Renforçant cette impression de non continuité de l’histoire.

Ce n’est pas une lecture fluide, il faut être concentré pour ne pas perdre le fil, lire les annotations en bas de pages, on n’en n’a pas toujours envie, il faut se forcer car sinon il manque des éléments et on lit bètement l’histoire « sans explications »… J’ai eu l’impression d’être dirigée dans ma lecture et aussi d’être dans l’ignorance de choses importantes que l’auteur connait et ne nous donne qu’au compte goutte.
> L’histoire est pourtant très intéressante, beaucoup d’inventivité certes, c’est « ultra-construit », on sent que l’auteur s’est amusé à faire cet ouvrage. pour ma part, j’ai trouvé cet univers très clauqe, très sombre à la limite du malsain parfois…
C’est une collection « Young Adults » ? Je trouve qu’il y a des passages plutôt osés tout de même et très gores.

Collection pandore :

L’unique but de la collection Pandore est de vous offrir un billet en aller simple pour une destination inconnue. De l’évasion, de l’émotion, des personnages captivants, des histoires à couper le souffle. Des romans fantasy écrits par des auteurs français pour un public « Young adult ». Un défi classique, une façon originale de la relever.

Quête, romance, combats, sensualité, suspense, la boîte de Pandore contient bien des charmes. Tous les ingrédients qui font les grands romans d’aventure.

Le Pré aux Clercs (Novembre 2012) – Pandore – 325 pages – 16.00€ – 9782842284879
Couverture
: Benjamin Carre

 L’empereur de Sequana veut faire disparaître la magie de sa cité et persécute les êtres féeriques. Ils trouvent refuge dans l’hôtel de Beauregard, un détective de l’étrange qui travaille officiellement pour le pouvoir. Depuis quelque temps, des sorts sèment le chaos dans la cité. Une entité maléfique répand la terreur, personne n’est à l’abri. Armé de sa canne-épée, assisté de la jolie Jeanne aux étranges pouvoirs, Beauregard enquête dans les ruelles et les palais de la capitale, transformée en théâtre de cauchemars.

Auteur : Aline Sybelline
Magies secrètes de Hervé Jubert, 5.7 out of 10 based on 3 ratings

3 commentaires sur “Magies secrètes de Hervé Jubert”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *