Mandragore (La) de Jean Lorrain

Quand on sut que la reine avait accouché d’une grenouille ce fut la consternation à la cour

Jean Lorrain (1855-1906), écrivain décadent, excentrique, du Paris Fin de siècle, proche de Huysmans, Oscar Wilde, et Edmond de Gonconurt, fut consacré Journaliste le mieux payé de la capitale. Mais Lorrain est avant tout un écrivain de premier rang. Sa puissance littéraire lui valut l’admiration, entre autres, d’Auguste Rodin, de Paul Morand, puis d’André Breton.
Il publia de nomreux contes, où le féérique, le gothique,, et l’étrange, tissent un fantasique subtil, oblique, en marge des poncifs du genre, et délicatement pervers.
Les quatres contes du présent récueil, La Mandragore, Dolmancé,Forains , Le Crapaud, ont pour thème commun : l’orreur animale…
La Mandragore en particulier, est une totale réussite. Lorrain y mêle le comique à la tragédie, dans un style fluide et captivant. L’histoire est inoubliable.

Le Chat Rouge La Merveille (2005)85 pages 12.00 € ISBN : 29511819048

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *