Méandres de la Folie (les) de Olivier Bidchiren

“- C’est impossible ! Cela relève de la Science-Fiction !
– La réalité la recoupe souvent, sinon la dépasse par bien des aspects.”

– Les Réverbères
– Ligne Blanche
– Mémoire d’un Amnésique
– La Nuit, tout est gris
– La première Tentation du Sang
– Le Train ne siffla qu’une Fois
– Une Page de Vie bien remplie
– L’ultime Cauchemar
– Lucie, ou comment retrouver le Tartare
– L’Appel de la Chair
– Le Ballet des Astres
– Une Naissance particulière
– Destins croisés
– Le Collectionneur d’Arbres

Contrairement à ce que nous faisons habituellement, je ne ferais ici donc aucun résumé des histoires en elle-même tant certaines sont brèves et que je pourrais en donner le dénouement avant lecture.
Le plus appréciable dans ce recueil est la façon d’écrire d’Olivier qui détonne par rapport au thème : en effet, c’est avec un style très poétique qu’il nous parle de cannibalisme, vampirisme ou autre joyeuseté du fantastique.
De nombreux thèmes sont abordés : la déité, Réincarnation, mythe du vampire, antéchrist.
Chaque histoire apporte son lot de surprises, et Franck Guilbert n’a pas tort en affirmant que les nouvelles ne se lisent pas mais se savourent…
En espèrant qu’Olivier nuos fera repartir rapidement dans son imaginaire !

– Les Réverbères
– Ligne Blanche
– Mémoire d’un Amnésique
– La Nuit, tout est gris
– La première Tentation du Sang
– Le Train ne siffla qu’une Fois
– Une Page de Vie bien remplie
– L’ultime Cauchemar
– Lucie, ou comment retrouver le Tartare
– L’Appel de la Chair
– Le Ballet des Astres
– Une Naissance particulière
– Destins croisés
– Le Collectionneur d’Arbres

” Les nouvelles d’Olivier Bidchiren ne se lisent pas : elles se savourent. Fermez portes et fenêtres, installez-vous confortablement et laissez vous entrîner, au fil des lignes, dans un univers fantastique envoûtant, qui vous mènera aux portes d’une réflexion métaphysique et philosophique teintée d’humour et imprégnée d’une rare finesse. A l’instar de Borges, Olivier Bidchiren nous entraîne sur ces pistes obscures que nous refusons trop souvent d’explorer, parfois par paresse, mais souvent par crainte de l’inconnu.
Les Méandres de la Folie font partie de ces rares ouvrages que l’on lit et relit avec un plaisir décuplé, afin d’en apprécier toute la saveur et la richesse. Toutes les nouvelles qui conmposent ce recueil apaisent, confortent ou dérangent, mais ne laissent pas indifférent.”
Franck Guilbert

Nuit d’Avril (Octobre 2004)175 pages 14.50 € ISBN : 2-350-72000-4 Couverture : Michelle Blessemaille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *