manoir aux sortil

Jean-Philippe a décidemment bien des problèmes de discussion avec son père : il est impossible de faire accepter à ce dernier sa volonté de choisir le métier de mécanicien automobile… Le paternel préférant le voir suivre des études poussés lui permettant une sécurité plus tard…
Jean-Philippe a tout essayé pour le faire changer d’avis, essayant de prendre appui sur le soutien – modéré et discret – de sa mère mais rien n’y fait.
Il prend donc sa voiture avec la ferme intention d’en finir au plus vite. Malheureusement – ou heureusement – la voiture s’écrase à l’orée d’un cimetière et notre jeune homme sort de la voiture pour rencontrer le gardien du lieu.
Il rejoindra ensuite le manoir tout proche pour chercher de l’aide…

Je commencerais par dire que l’histoire démarre de façon assez banal et prend appui sur des idées assez communes quand à la raison d’exister (si vous me permettez l’expression) des fantômes. Jean-Philippe correspond tout à fait aux critères habituels…
Les évènements qui sont relatés peuvent vous sembler “cliché” et c’est bien le cas mais cela n’empêche absolument pas de passer un excellent moment en compagnie de nos deux jeunes héros, l’un essayant de trouver une solution à son état spectral, l’autre essayant d’aider son spectral ami à ne pas basculer d’un côté définitif.
Au final, une histoire bien écrite, bien rythmée, qui est un vrai plaisir.
Un petit reproche tout de même, la fin est à mon goût trop “facile”

Vous pouvez acheter ce livre sur le site des Editons Arion

Jean-Philippe a décidemment bien des problèmes de discussion avec son père : il est impossible de faire accepter à ce dernier sa volonté de choisir le métier de mécanicien automobile… Le paternel préférant le voir suivre des études poussés lui permettant une sécurité plus tard…
Jean-Philippe a tout essayé pour le faire changer d’avis, essayant de prendre appui sur le soutien – modéré et discret – de sa mère mais rien n’y fait.
Il prend donc sa voiture avec la ferme intention d’en finir au plus vite. Malheureusement – ou heureusement – la voiture s’écrase à l’orée d’un cimetière et notre jeune homme sort de la voiture pour rencontrer le gardien du lieu.
Il rejoindra ensuite le manoir tout proche pour chercher de l’aide…

Pour Jean-Philippe, jamais un vendredi 13 n’aura risqué d’être aussi funeste. Après sa tentative de suicide ratée, il se laisse guider par une bande de chats jusqu’à un manoir ancestral. Espèrant y trouver du secours, il fait la rencontre de Ticha, la fille de la propriétaire des lieux. Elle lui prêtera main-forte mais bientôt les deux héros seront menacés par une force maléfique dévastatrice. Pour sauver Jean-Philippe, la jeune fille devra se tourner vers ce qui l’horripile le plus : les “croyances” de sa mère.
Sans quoi, Jean-Philippe perdra son âme.

Arion Fantastique (2004)161 pages ISBN : 2-921-49380-2 Couverture : Diane Buissières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *