Marine des

Marine a encore une fois raté la messe pour s’isoler dans une des coursives désertes de la station de Cézembre. Au bout d’une heure, elle est retrouvée par l’amiral en charge de la station, qui allait la ramener lorsque se produisent des explosions près de la station. Celle-ci est en fait attaquée par des pirates, ce qui provoque la panique parmi la population. L’amiral escorte marine jusqu’à la place centrale pour la confier à la mère supérieure de son couvent. Juste au moment où les deux femmes allaient repartir, la place centrale est envahie par des pirates. L’un d’eux prend à parti Marine et lui donne un mystérieux objet sphérique, avant de s’enfuir sous les tirs de la garde. Plus tard, alors qu’elles approchaient du couvent, elles sont directement attaquées de nouveau par les pirates, qui cette fois, enlèvent Marine en lui disant qu’ils ont des informations sur son père. C’est ainsi que Marine se retrouve sur l’Epaulard, un des plus beaux navires pirates, et fait la connaissance de son équipage cosmopolite.


Marine des étoiles est le premier tome de la trilogie des enfants d’eden, un cycle ambitieux qui transpose le space opera dans un univers jeunesse, où on le voit plutôt axé sur la découverte alors qu’ici, il y a pas mal de combats. Des combats trépidants, rapides, qui ne laissent aucun temps mort et sont assez bien décrits pour à la fois bien représenter la scène sans être choquant pour un jeune public. Le style est concis sans être avare, et le livre sait se faire entrainant. D’ailleurs l’action commence dès le premier chapitre, et ne cessera de se manifester tout le long de ce premier tome, sous bien des formes qui plus est.

Néanmoins ce premier tome semble plus faire office d’introduction à la trilogie que de tome à part entière, on y apprend beaucoup de choses, et, finalement, l’encyclopédie fournie au début semble inutile puisque tout est réexpliqué dans le développement. Une impression qui nous laisse penser que cette trilogie est juste un tome unique qui a été coupée en trois juste pour être publiée chez mango, alors qu’elle aurait été tout aussi bien en un seul volume. Evidemment, ça nous fait passer de neuf à vingt-sept euros, mais l’histoire est assez bien menée, et peut donc justifier cette dépense dans le cadre d’une lecture jeunesse. Qu’est ce qu’on ne ferait pas pour encourager les enfants à lire, et cette histoire saura les séduire, soyez en assurés.

A l’âge de trois ans, Marine a été abandonnée par son père sur la station orbitale Cézembre. Recueillie par les sueurs de l’Ombre Sacrée, elle passe une triste enfance derrière les murs d’un couvent jusqu’au jour où… des pirates de l’espace prennent d’assaut la station, kidnappent Marine et la transfèrent sur l’Epaulard, un impressionnant vaisseau commandé par le mystérieux capitaine Orca. Ce dernier apprend à l’adolescente que son père l’attend dans les Nouveaux Rivages, au-delà des Abysses, pour partir en quête du mythique Monde Bleu. Mais le sinistre mercenaire Skykiller, aux ordres des Puissances, apprend l’évasion de Marine et se lance à la poursuite de l’Epaulard… Autres Mondes : une collection qui invite à l’aventure, au rêve, à la réflexion pour les jeunes du troisième millénaire. Une littérature de sens et d’émotions.

Mango Autres mondes (2006)196 pages 9.00 € ISBN : 2-7404-2164-8 (2006)
Couverture : Manchu
Mango 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *