Marionnettistes (Les) de Fabrice Nicolas

Howard Anderson, fils d’un riche industriel, sait que son heure a sonné. Son intrusion dans les locaux de son père n’est pas passée inaperçue. Avant d’être pris, il joint son amie Kathleen Turner pour lui dire que désormais sa vie est en danger et qu’elle doit fuir en oubliant pas de prendre “La Vérité”.
Kathleen, qui possède quelques pouvoirs paranormaux, décide de fuir en France où elle sent une énergie positive l’attirer.
Elle retrouvera Capucine et ses amis Nicolas et Robert, le trio qui avait déjà vécu le voyage dans le temps et en était revenu vivant.
Mais cette fois-ci, l’aventure semble être plus corsée.

Je m’étais délecté à la lecture de l’aventure du trio dans Nous nous reverrons…hier paru lui aussi aux Editions Nuit d’Avril l’année dernière, à la découverte de ce nouveau titre du duo d’écrivain, je n’ai que peu hésité et n’ai pas été déçu.
Alors qu’on aurait pu s’attendre à retrouver les mêmes personnages dans une situation différente, les deux compères écrivains ont préféré donné un tour totalement différent à leur aventure.
En effet, le succès de leur première mission leur ont permis d’avoir suffisament d’argent pour vivre convenablement. C’est donc l’esprit totalement libre qu’ils démarrent dans leur vie.
Pourtant, ils n’hésiteront pas à se jeter tête la première au secours de Kathleen.
Le rythme du récit est soutenu et les implications du vaste complot n’est pas sans faire penser à une série à succès : X-Files…
La base même de la conspiration n’est pas sans faire penser à la situation mondiale actuelle : cette volonté de maintenir la population dans la crainte de nouvelles menaces qu’elles soient terroristes ou de guerre ; cette volonté de nous faire croire que tout passe par le sécuritaire, que la solution à tous les maux est une moins grande liberté individuelle (vidéosurveillance, implants, contrôles renforcés…)…
Les marionnettistes n’est encore une fois qu’une Œuvre de SF, pourtant, encore une fois, si vous acceptiez de lire entre les lignes…

Que faire quand une inconnue sonne à votre porte pour réclamer votre aide, sous prétexte que votre aura l’a attirée ?
Comment échapper à d’impitoyables poursuivants ayant la curieuse habitude de changer de forme ?
Qui alerter lorsque vous comprenez enfin quels sont vos chasseurs… et la place qu’ils occupent dans notre quotidien ?
La Vérité a déjà tué.
Ils sont quatre à espérer lui survivre.

Nuit d’Avril (Octobre 2006)372 pages 21.90 € ISBN : 2-350-72029-2 Couverture : Michelle Blessemaille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *