Masques de Patricia Briggs

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Sianim, tome 1

Patricia Briggs nous l’annonce dès le début : ce titre fut le tout premier qu’elle tenta de publier. A l’époque, par manque de succès, il ne fut pas rééditer et c’est après s’être fait une place dans le coeur des lecteurs avec Mercy, qu’elle a décidé de retravailler un tout petit peu ce titre pour le proposer de nouveau. C’est une oeuvre de fantasy, bien différente de la bit-lit à laquelle j’étais habituée avec cette auteur, mais je trouve qu’elle s’en sort vraiment bien. Bien sûr, malgré le travail qu’elle a effectué dessus, on sent encore la jeunesse de l’écriture ; l’intrigue est parfois amenée de façon un peu brouillon. Néanmoins, les personnages sont vraiment bien construits et, surtout, chose primordiale dans ce genre de littérature, elle a créé des mythes et légendes autour de son univers.

Je me suis très vite attachée à Aralorn, jeune changeforme, mage verte et espionne pour le royaume de Sianim. Née avec une cuillère d’argent dans la bouche, elle a malgré tout choisi l’aventure et y a rencontré un étrange loup, devenu son compagnon. J’ai aimé sa maturité et le recul qu’elle sait prendre par rapport aux évènements. Elle est également très protectrice envers Loup qui l’accompagne, même si ce dernier semble plus vieux qu’elle. Revenons à Loup car c’est le personnage mystérieux de ce roman et l’intrigue autour de lui, qui n’est pas l’intrigue principale, m’a beaucoup plus passionnée : malgré la force dont il fait montre le plus souvent, il garde une fragilité et se pose beaucoup de questions quant à ses origines. Dévoué corps et âme à Aralorn, au fil de temps, il accepte de se reposer sur elle et elle va lui apporter beaucoup. Petite précision : Loup parle… pour le reste, je ne vous en dis pas plus.

En ce qui concerne l’intrigue principale, comme je l’ai dit plus haut, je ne l’ai pas trouvée très claire parfois mais en gros, l’Ae-Magi de Sianim veut contrôler tout son petit monde et Aralorn doit trouver un moyen de le détruire. Loup lui sera bien sûr d’une grande aide mais pas seulement. Une histoire très simple pour un roman de fantasy mais elle reste agréable à découvrir.

Pour conclure, “Masques“, premier tome de cette nouvelle série de fantasy par Patricia Briggs est peu original mais agréable à lire. Grande force de ce roman, ses deux personnages principaux, Aralorn très attachante et Loup, dont le mystère est passionnant à démêler.

Aralorn est une changeforme qui a délaissé les privilèges d’une noble naissance pour une vie d’espionnage et d’aventures. Elle a croisé Loup au cours d’une mission et tous deux sont devenus d’inséparables amis, car elle sait qu’il dissimule sa véritable nature sous son apparence animale.
Mais des circonstances dramatiques vont l’amener à se poser encore plus de questions sur son énigmatique compagnon et sur l’ampleur de ses pouvoirs.
Quant à lui, il fera tout pour protéger Aralorn du danger mortel qui la guette, quitte à se dévoiler, quitte à mettre sa vie et son âme en péril.”

Milady (mai 2011) – 480 pages – 7€ – ISBN : 9782811205232

Traduction : Zeynep Diker

Couverture : Anne-Claire Payet

Titre VO : Masques (1993-2010)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *