Maudites de Michelle Zink

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Maudites, tome 1

L’enthousiasme n’a pas été présent dès le début car j’ai eu le malheur de lire la biographie de l’auteur, Michelle Zink, et j’ai appris que ce titre était un premier roman. Du coup, alors que les premières pages m’intriguaient beaucoup, j’ai eu peur que le dénouement soit décevant et que l’atmosphère s’estompe. Bonne nouvelle, cela n’a pas été le cas. Au contraire, j’ai trouvé ce premier tome plutôt bien écrit, une ambiance très sombre est vite posée puisque « Maudites » débute par un enterrement pluvieux… et continue sur… pas beaucoup plus drôle ! lol

Les deux héroïnes principales de ce roman sont des jumelles mais c’est une seule des deux qui narre cette histoire. Elle s’appelle Amalia, Lia pour les intimes, elle est discrète, petit rat de bibliothèque et on se rend très vite compte que sa relation avec sa soeur n’est pas si idyllique que ce à quoi on s’attend de la part de jumelles. Lia reste distante envers sa soeur qu’elle ne comprend pas, craintive même au fil de ses découvertes. Car Alice, la soeur en question, est bien différente de Lia : plus changeante dans ses comportements, plus froide, plus extravagante. J’ai trouvé son personnage vraiment très inquiétant.

Je vous l’ai dit, l’atmosphère est vite posée : plus sombre que sombre. Un manoir immense, deux soeurs, la pluie, le foid, une mère décédée depuis longtemps, un père qu’on enterre… Pour ne rien arranger, c’est à ce moment là que Lia voit sa vie changer avec l’apparition d’une étrange cicatrice sur son poignée. Les découvertes vont alors s’enchaîner avec la révélation d’une prophétie. Inspirée des mythes celtiques, cette prophétie qui concerne Alice et Amalia, se construit peu à peu, au fil des recherches de cette dernière ; j’imaginais très bien les vieux livres poussiéreux dans lesquels elle et ceux qui décident de l’aider, se plongent. Vous l’aurez compris, c’est sans sa soeur que Lia va plonger dans les secrets de cette prophétie car elle va vite se rendre compte qu’Alice nourrit un dessein bien sombre.

Ce premier tome se résume finalement aux nombreuses recherches de Lia par rapport à la prophétie. J’avoue que certains points ont mis du temps à sauter aux yeux de notre héroïne mais j’ai malgré tout eu quelques surprises et je l’ai suivie avec plaisir. D’autant plus que les quelques jeunes femmes qui décident de l’entourer sont plutôt sympathiques.

Pour conclure, ce premier tome de « Maudites » m’a donné très envie de poursuivre cette série. J’ai aimé l’atmosphère extrêmement sombre dans laquelle évolue Lia. La prophétie m’a beaucoup intriguée également, et cette mise en bouche ne rendra la suite que plus délicieuse… du moins je l’espère…

« Amalia et Alice sont jumelles. Si elles se ressemblent trait pour trait, tout les sépare. Amalia est droite, douce et sensible : Alice perfide, égoïste et dure. Mais ces différences ne seraient rien sans une malédiction ancestrale, qui condamne Amalia et Alice à se déchirer : la prophétie des Soeurs. L’une d’elle représente la Porte ouverte sur le Mal et ses démons, l’autre est la Gardienne, bouclier de la Sagesse. Le destin des soeurs maudites est-il scellé ? Les apparences sont parfois trompeuses… »

Le Livre de Poche (juin 2011) – Jeunes Adultes – 349 pages – 6€90 – ISBN : 9782013229678

Traduction : Laurence Kiefé

Couverture : Alison Impey

Titre VO : Prophecy of the sisters (2008)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *