Merlin l

Quand les Dieux buvaient 3

Catherine Dufour continue à bousculer les codes de la fantasy dans ce 3eme tome de sa quadrilogie, avec des vampires, des fées, des religions obtues etc…

Le livre démarre comme un tome indépendaant avant de clore la boucle des 2 précédents en refaisant intervenir tous les personnages.

Cela reste burlesque même si on sent un peu trop de messages de l’auteur qui rendent le récit plus sérieux.

C’est aussi un peu plus violent que les autres tomes, avec notamment quelques morts de nourissons assez violentes – inutilement violentes à mon goût mais passons.

L’auteur avoue avoir énormément travaillé sur ce tome, l’avoir rendu assez personnel. Je la crois volontiers, d’autant que je le trouve moins drôle que les autres par ce ton justement “personnel” qui disparait dans le T4 ou T0 “l’immortalité moins 6mn”

Tout le monde connaît Merlin.
Tout le monde sait qu’il est amoureux de la Dame du Lac. Mais savez-vous que c’est un ange ? Qu’il est d’une beauté sans pareille ? Qu’il a une voix merveilleuse ? Et l’âme la plus noire qu’on puisse trouver, plus noire même que celle de Blanche Neige. Et savez-vous que c’est un vampire ?

Le Livre de Poche Fantasy (Juin 2009)667 pages 6.50 € ISBN : 9782253125419 Nestiveqnen 2003253 pages ISBN : 9782910899691
QuatrièmeTout le monde connaît Merlin. Tout le monde sait qu’il est amoureux de la Dame du Lac. Mais savez-vous que c’est un ange ? Qu’il a une voix merveilleuse ? Et l’âme la plus noire qu’on puisse trouver depuis le début jusqu’à la fin des temps ? Depuis les bûchers de l’Inquisition jusqu’aux cyberguerres interplanétaires ! Plus noire encore que celle de Blanche Neige. Et savez-vous qu’il aime autant le sang qu’un vampire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *