Méfie-toi des dragons… de Robert N. Charrette

Shadowrun 1

Renraku, la corpo de Verner, l’expédie loin du Japon pour participer à un vague projet de recherche. L’avion qui l’amène aux Etats-Unis Canadiens et Américains est abordé par des shadowrunners. C’est sa première rencontre avec ces parasites naturels des corpos.
Sam sera obligé de s’associer à eux pour un raid et sauver la vie de ses collègues qui allaient être victime d’une attaque au gaz.
Plus tard, s’apercevant qu’il se trouve dans un placard professionnel, Sam va commanditer sa propre extraction pour échapper à Renraku. Celle-ci se passera très mal et Sam va devoir s’enfoncer dans les ombres.
Les samouraïs rouges se lancent à la poursuite de Verner. Ils reçoivent le renfort d’une des meilleures chadowrunner sur le marché (Katherine Hart). Elle et son fidèle Tessien, une sorte de dragon de 20 mètres vont tenter de tuer Sam Verner.
Au cours de sa fuite Sam sera confronté à la magie et apprendra avec horreur qu’il est un chaman. Lui qui refuse même de reconnaître l’existence de la magie niera son totem le plus longtemps possible.
Hart et Tessien ont accepté un contrat de la part d’un métamorphe qui n’est autre qu’un dragon.
Sam Verner se fera appeler Twist dans les ombres. Pour survivre, il lui faudra échapper aux samouraïs rouges, aux shadowrunners, aux elfes du Tir Taingir et tuer deux dragons.
Après, il pourra se consacrer à retrouver sa sŒur.

Un très chouette idée que d’avoir fait paraître des romans du genre cyber-punk au format poche.
C’est quand même génial de rencontrer des elfes des nains des trolls ou des orks dans les villes, non ?
Et pouvoir surfer dans la matrice ! Rien à voir avec notre petit Web. Il faudra attendre encore pas mal de temps avant de rencontrer un interfacé au coin de notre rue, cela viendra un jour, soyez en sur.

Ce roman pilote de la série est très bien écrit.
Il met en scène suffisamment de personnages et d’éléments pour commencer à comprendre le monde de Shadowrun. Les norms, les métahumains, les corpos, les deckers, les nuyens et la naissance de la magie sont parfaitement expliqués et construisent un monde qui s’accroche au notre en ce vingt et unième siècle.
Sam Verner découvrant sa magie permet de bien suivre tout en nous attachant fortement à ce personnage.
Je vous conseille vivement de vous mettre à la lecture de ce genre qui allie la beauté à l’horreur, la magie à la sorcellerie, les normaux aux métahumains et l’espoir à la déception.
Un monde réel ne serait pas plus vrai mais ne nous apporterait pas de rêve contrairement à shadowrun et Sam Verner.


Fleuve Noir Shadowrun (8 septembre 1994)251 pages ISBN : 2-265-05147-0
Traduction : Gilles Dupreux
Titre Original : Never deal with a Dragon (1990)

Couverture :
Avis Ciné :
En savoir plus
0000

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *