Monnayé de Terry Pratchett

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)
 Les Annales du Disque-Monde – Tome 32

Monsieur Lipwig entame une nouvelle carrière après Timbré, en s’attaquant à l’univers bancaire avec l’absence de connaissances initiales et l’absence d’idées préconcues (celles qui freinent l’action) qui le caractérisent. Le praticien est décidément un bon connaisseur des capacités de chacun et a particulièrement gâté Moite en lui confiant ces deux taches. Il s’en sort a merveille, multipliant les initiatives inattendues, triomphant des obstacles avec classe et grande appétence pour le quitte ou double. Un grand Pratchett qui a retrouvé avec ce personnage une verve que je trouvais atténuée avec les tomes précédents mettant en scène des personnages plus classiques (mages, guet…).

L’Atalante (Octobre 2009) – La Dentelle du cygne- 464 pages – 20.00€ – 9782841724819
Traduit par : Patrick Couton
Illustrateur : Paul Kidby

C’est une offre qu’on ne peut pas refuser. Qui ne voudrait diriger l’Hôtel des monnaies d’Ankh-Morpork et la banque voisine ?
C’est un job à vie. Mais, comme l’apprend Moite von Lipwig, ancien escroc puis ministre des Postes (voir Timbré), la vie n’est pas forcément très longue.
Le caissier principal est très probablement un vampire. Il y a quelque chose d’innommable dans la cave (une cave elle-même innommable), et l’Hôtel des monnaies travaille en réalité à perte. Un mage de trois cents ans recherche sa petite amie, on va révéler qu’il est un imposteur, mais la Guilde des Assassins pourrait bien lui s’occuper de lui d’abord. A vrai dire, beaucoup souhaitent sa mort.
Oh, et tous les jours il faut aller promener le président. De tous côtés, Moite von Lipwig se fait des ennemis.
Ce qu’il lui faudrait, c’est… faire de l’argent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *