Morituri Norifumi de Jean-Marc Rivet

Norifumi 4

Léa et Norifumi rejoigne la planète tardive où une nouvelle pyramide vient d’être découverte… Planète transformée en un grand asile, où les fous peuvent travailler pour aider à sortir de terre tout ce qui peut-être trouvé, la planète tardive pourrait bien abrité la première ville humanoïde, en tout cas c’est ce que souhaiterait nos deux visiteurs…
Malheureusement, la situation n’est pas aussi simple et le super ordinateur présent sur cette planète pose bien des problèmes…

Je ne sais par où commencer…
Peut-être en disant que c’est une oeuvre qui déjà s’adressera plus certainement à un habitué de la littérature SF plutôt qu’à un néophyte : les termes techniques ainsi que la quantité de néologisme ne rende pas la lecture facile, d’autant plus que certains termes usuels sont changés (je pense notamment à Monsieur qui se transforme en Tan…). Résultat, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, toujours à chercher l’explication des termes que l’auteur a par ailleurs judicieusement placé en début de livre.

Quand et où fut bâtie la première ville humanoïde ? A travers un jeu de miroirs entre deux époques, ce livre somptueux mêle visions futuristes et réinterprétation du passé : une aventure inoubliable.
AMG2 (Novembre 2004)218 pages 7.50 € ISBN : 2-952-24671-8 (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *