Mortelle est la Nuit de Isaac Asimov

2 nouvelles, extraites du recueil “histoires mystérieuses”:
– Chante-cloche (the singing bell, 1954)
– Mortelle est la nuit (the dying night, 1956)

Les 2 nouvelles se présentent plus comme des nouvelles policières que comme des histoires de SF plus classiques. Elles mettent toutes les 2 en scène le Dr Urth, sorte d’Hercule Poirot de l’espace.
Les 2 histoires sont très fluides (1h de lecture en tout) et on sent plus une envie de parodier Agatha Christie que de développer un style propre. Ainsi, pour moi, autant je suis content d’avoir lu qque chose d’Asimov et enchanté de l’histoire (j’adore Agatha), autant j’ai le sentiment de ne pas avoir véritablement découvert Asimov, tant ce livre semble éloigné des Robots ou de Fondation.
Je vais peut etre essayer de trouver histoires mystérieuses (tirage épuisé) pour suivre les pérégrinations de ce dr Urth.

Que tous les criminels de la galaxie tremblent : le célèbre Dr. Urth, extraterrologiste émérite, mène l’enquête : quatre brillants chercheurs, anciens camarades d’université que la vie a séparés, se retrouvent lors d’une convention d’astronomie interplanétaire. L’un d’entre eux, sur le point de révéler une découverte extraordinaire, meurt brutalement en emportant son secret… Isaac Asimov, le célèbre auteur du cycle de Fondation, mêle science-fiction et énigme policière avec un humour débridé et un talent incontesté.
Folio 2€ (2004)121 pages 2.00 € ISBN : 2070314529
Traduction : Michel Deutsch
(1954)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *