Fantôme de Canterville (Le) de Oscar Wilde

Lorsque Mr Hiram B. Otis, le ministre américain, acheta le domaine de Canterville Chase, tout le monde lui dit qu’il faisait une folie car il n’y avait pas le moindre doute que le manoir fût hanté Recueil de 5 contes : – Le Fantôme de Canterville (Traduction Jules Castier) : Lord Canterville a bien prévenu le ministre américain Hiram B. Otis que le domaine des Cantervilles qu’il venait d’acheter était habité par un fantôme familial. Mais les américains ne croient que très peu à ces phénomènes, et la survenu du fantôme ne changera pas leur opinion sur le sujet… Ils vont même s’en prendre eux-même au vénérable fantôme… – Le […]

Le Joueur de croquet de H.G. Wells

Lorsqu’un joueur de croquet rapproche de sa nouvelle propension à faire de l’insomnie des propos que tiennet les différents habitants de ce petit coin aux alentours des marais de Cainsmarsh, il se rend compte que ces propos pourtant fantastique ne sont peut-être pas liés à une imagination débordante des résidents. Dans ce roman très court (reconnaissons que les polices de caractères sont assez grosse), H.G. Wells nous fait appréhender une histoire de fantômes, de possession, on ne sait pas trop, si ça se trouve, il ne s’agit de rien de plus qu’une folie qui se généralise, focalisée par les pensées négatives des habitants. Sollicité par deux hommes pour les aider […]

La ville Enchantée de Mrs Oliphant

Cette ville Enchantée est un titre très intéressant car d’une part écrit par une femme, ce qui est assez rare pour l’époque dans ce genre et surtout pour le contexte. Le premier point à relever est que nous avons un préface assez conséquent qui nous permet de mieux comprendre justement ce contexte et l’histoire de Mrs Oliphant et les raisons qui l’ont poussé à écrire ce récit. Ce préface à l’avantage d’être très bien documenté mais dévoile à mon sens trop d’informations sur le récit lui-même, alors peut-être qu’il serait plus sage de le lire finalement après. Quelle ne fut donc pas notre stupeur lorsque soudain, en plein juillet, au […]