L’alchimie de la pierre d’Ekaterina Sedia

Mattie est un automate qui a bénéficié d’une forme d’émancipation par son créateur mécanisien pour qu’elle puisse devenir Alchimiste. Dans cette ville, deux guildes se font face : les Mécaniciens et les Almichistes. L’équilibre entre les deux pendants se faisant grâce au Duc. L’automate est chargée par les gargouilles, fondatrices de la ville, de comprendre pourquoi la pétrification les gagnent petit-à-petit, réduisant leur population de façon drastique… Et surtout comment les sauver ? Nous veillons sur eux, comme nous veillons sur quiconque paraît destiné à finir broyé entre les meules du monde. Il n’y a rien que nous puissions faire, toutefois nous veillons sur eux. Roman steampunk, L’Alchimie de la pierre […]