Avilion de Robert Holdstock

Moitié humaine par son père Steven Huxley, moitié imago par sa mère Guiwenneth, Yssobel a entrepris un dangereux voyage vers Avilion, le coeur du bois des Ryhope, afin d’y retrouver un roi du passé grièvement blessé : son grand-père maternel, Peredur. Mais en chemin, elle s’est perdue. Jack, son frère, est persuadé que son grand-père paternel, George Huxley, peut l’aider à retrouver Yssobel. George connaît presque tous les secrets de la forêt.  Jack décide de quitter la forêt des mythagos et de rejoindre pour la première fois de sa vie l’autre monde, cette Angleterre moderne dans laquelle se trouve la demeure familiale d’Oak Lodge. Confrontés aux difficultés de leur quête […]

Chroniques des Ravens (les) de James Barclay

Balaia est un monde dominé par la magie. Quatre collèges se partagent ce pouvoir, quatre mentalités qui s’affrontent sur le terrain de la politique. Les Xetesh tirent leur pouvoir, leur mana, de forces démoniaques, à la plus grande colère de Julatsien. Les collèges de Dordover et Lystern s’intéressant plus à leur sort, leur puissance qu’à des problèmes moraux. Sur ce monde, les conflits sont continuels, du moment qu’ils ne mettent pas en danger les collèges. Un monde parfait pour les troupes de mercenaires. Les Ravens sont une de ces troupes. Peu nombreuse, mais extrêmement qualifiée, respectant toujours leurs contrats, ils sont aussi les plus chers, pouvant se permettre de choisir […]

Ombre du Bourreau (L’) de Gene Wolfe

Cloîtré depuis l’enfance entre les murs austères de la tour Matachine, l’apprenti bourreau Sévérian ignore tout des ruelles bruissantes de Nessus, des coupoles et des minarets, des jardins et des auberges, des bateleurs et boutiquiers. Jusqu’au jour de son bannissement. Car l’amour que lui inspire la trop belle Thécla, condamnée à la question, l’amène à trahir ses maîtres. Exilé dans une lointaine province, ignorant tout des usages du monde, le jeune homme part à la découverte de l’étrange univers de Teur, dans la lumière crépusculaire d’un soleil moribond qui favorise les illusions et les mirages Denoël – Lunes d’Encre – (Février 2006) Couverture : Guillaume Sorel Réédition

Necromancien de Robert Holdstock

Kline observa la silhouette émaciée de l’homme disparaître dans les ténèbres. Un instant plus tard, les lumières s’allumèrent au-dessus de l’autel, et dans le vaisseau central de l’église silencieuse. Quand June Hunter aide un blessé à proximité de l’Eglise maudite qui lui vola l’âme de son fils, elle s’attend au moins à un remerciement mais considérée comme “folle” depuis l’accident de son fils, elle ne trouvera aucun soutien. Lors de son baptême, son fils est tombé sur la pierre baptistale et depuis il est pratiquement autiste : sa mère reste persuadée que son âme est prisonnière de la pierre maudite, croyance qu’elle est la seule à partager jusqu’à la venue […]

Maître des Ombres (le) de Roger Zelazny

Allan : La Terre est divisée en trois zones : la zone diurne où vivent le commun des mortels, la face nocturne zone de l’art occulte et la zone crépusculaire… Jack d’Ombre vient de la face nocturne et s’il se rend à Igles, dans la franche crépusculaire, se n’est pas uniquement pour assiter aux Jeux d’Enfer : il est aussi là pour voler le trophée de ces jeux, la Flamme d’Enfer qui attire toutes les convoitises… Voleur émérite, doté du pouvoir d’entendre son nom si celui-ci est prononcé dans une zone d’ombre – car il est le maître absolu des ombres – il sera dénoncé au Maître des jeux, par […]