Delirium de Lauren Oliver

“Les maladies les plus dangereuses sont celles qui nous donnent l’illusion d’aller bien.” Voilà comment commence le premier chapitre : avec une citation d’un des proverbes du Livre des trois S. Ce Livre des trois S est la base de l’histoire : c’est les règles, les rites et les mœurs véhiculés par ce livre que suivent les habitants de Portland. Ce livre fait toute l’originalité du roman. A chaque début du chapitre, on peut lire une citation du Livre des trois S ou de tout autre livre officiel et qui va dans le sens du système. Et ça, c’est quand même vraiment bien pensé et surtout ça signifie que Lauren […]