Les Montagnes Hallucinées de H.P. Lovecraft

“Les Montagnes Hallucinées” est le titre d’une des nouvelles de Lovecraft mais ce titre en rassemble quatre sur différents thèmes et univers chers à l’auteur. A noter qu’elles ont été écrites entre 1926 et 1930 donc il ne faut jamais oublier de les remettre dans le contexte de l’époque.      Les Montagnes Hallucinées Cette première nouvelle est racontée à la manière d’un compte-rendu d’expédition scientifique. Des hommes de l’université Miskatonic décident d’aller étudier les roches en Antarctique et l’un d’eux nous fait part des étonnantes et effrayantes découvertes qu’ils y ont fait… Je ne maîtrise les termes de géologie ou de science et j’ai trouvé que le vocabulaire semblait […]

L

Un personnage des plus étranges a récemment disparu d’un asile d’aliénés privé près de Providence, Rhode Island. Il s’appelait Charles Dexter Ward, et avait été interné fort à contrecoeur par un père accablé de chagrin qui avait vu son aberration passer de la simple excentricité à une noire folie alliant à la fois la possibilité de tendances meurtrières et une profonde et singulière modification du contenu apparent de son esprit. Le jeune Charles Dexter Ward est passioné par l’histoire, l’archéologie et la généalogie. En fouillant dans des archives, il découvre l’existence de Joseph Curwen, un de ses ancêtres. Mais, mystérieusement, toute trace de sone xistence a été méticuleusement cachée. Il […]

Une étoile m’a dit de Fredric Brown

Dans le haut du panier pour ce recueil de 8 nouvelles d’un des maîtres de la nouvelle. Il faut reconnaitre que tous les recueils de Brown ne se valent pas, tous ne recourent pas à l’humour non plus, autre caractéristique de Brown. Ici, on a les 2 : de bonnes nouvelles et de l’humour. Quelques petites perles (Mitkey ou anarchie dans le ciel) se distinguent tout de même par rapport à d’autres plus classiques (quelque chose de vert dont on devine la chute à des kms…). “Le dernier homme sur la Terre était assis tout seul dans une pièce. Il y eut un coup à la porte…” Effrayant ? Quand […]