Pierre parlante (la) de Isaac Asimov

5 nouvelles s’étalant entre 1955 pour la Pierre Parlante et 1983 pour La Dernière Réponse : pas vraiment des oeuvres de jeunesse comme le sont parfois les nouvelles. Asimov était alors en pleine gloire. Hélas le style ne s’en ressent pas trop : ca ne va pas bien loin. La Pierre parlante se finit en une queue de poisson assez piteuse sans avoir beaucoup éveillé notre intérêt. La deuxième nouvelle, Hérédité, nous donne une sorte de roman western de gare, avec le suspense et les girls de saloon en moins. Mon intérêt s’est réveillé avec la brève “Les yeux ne servent pas qu’à voir” qui déroule son histoire sur quelques […]