Interview Laurent Ladouari

Le cycle de “Volution” comprends déjà deux premiers volumes Adamas maître du jeu (auparavant appelé Cosplay) et L’Or des Malatesta, les deux romans nous faisant suivre le parcours d’un groupe issu d’une école bien particulière… En attendant de pouvoir retrouver le troisième volume, voici une interview de son auteur Laurent Ladouari. Avant toute chose, peux-tu nous parler de ton parcours d’écrivain ? J’ai commencé à écrire sur le tard. Comme personne ne m’attendait, j’ai pu m’atteler par un projet un peu fou : une sorte de Comédie humaine pour jeunes adultes exigeants, un Harry Potter où la technologie aurait remplacé la magie. A ma grande surprise, l’histoire a surgi casquée, avec des […]

L’Or des Malatesta de Laurent Ladouari

Tancrède Maltesta a réussi son pari en appliquant son Cosplay à 1T et la prime que lui donne Adamas en récompense semble démesurée mais lui permettra d’acquérir son indépendance vis-à-vis du riche homme d’affaire. Ce qui n’était absolument pas prévu par contre était son renvoi… Riche, le jeune homme va tenter de construire l’avenir tout en redonnant sa noblesse au nom des Maltesta… Si ces règles sont inefficaces, nous les changerons. Si elles sont justes, elles seront un rempart contre la violence plus puissant que n’importe quel mur. J’affirme qu’il est possible de détruire la violence. J’affirme que tant que la misère existera, l’Histoire n’aura pas encore commencé. Suite de […]

Adamas maître du jeu de Laurent Ladouari

La société 1T a longtemps été le fer de lance de l’innovation dans le domaine des processeurs mais a perdu peu à peu de sa superbe, l’entraînant au bord de la faillite.. Cela n’empêche pas la jeune Katie Duma d’écrire sa thèse sur cette entreprise et sur le personnage qui représente le mieux l’esprit 1T : Protéus. Son entretien se déroule le plus mauvais jour possible : celui où l’entreprise est rachetée par Adamas, personnage énigmatique, qui va faire une expérience avec un “Cosplay” de 3 jours impliquant tous les employés de l’entreprise…  Les raisons restent obscures mais il s’agit probablement de la dernière chance pour ce qui fut le […]