Le Dernier Héros de Terry Pratchett

Les Annales du Disque Monde 23 Cohen le Barbare et ses amis de la Horde d’Argent sont de retour, et autant vous le dire, ils ne sont pas contents. Nous les avions laissés en Aurient à la tête d’un empire Agatéen complétement gaga, et surtout encore plus riche que jamais. Mais ils se sont rendus compte qu’être roi, c’est pas cool pour un barbare, car on s’ennuye à le gérer. Fini les vierges pas effarouchées, les trésors inacessibles, les monstres surpuissants et l’arthrite récurrente. Alors, comme ils ont aussi compris qu’ils se faisaient vieux, qu’ils s’encroutaient et que les dieux étaient les méchants, ils ont décidé de rendre justice eux […]

Un chapeau de ciel de Terry Pratchett

Voici le retour de Tiphaine et des Nac Mac Feegle, toujours aussi bruyants, bagarreurs et saoûls, dans un nouveau volet de l’oeuvre de Pratchett, estampillé spécial jeunesse. C’est en effet un roman “jeune” car l’intrigue est moins élaborée que dans la série des annales du Disque-Monde. Elle est même assez attendue et sans surprise, mais le rythme du récit nous permet à peine de nous en apercevoir (sauf lorsqu’on a refermé le livre, évidemment). Avoir un roman du Disque-Monde (différent donc des Annales) qui se raccroche davantage au multivers que Le Fabuleux Maurice et ses Rongeurs Savants fait toujours plaisir. Si le premier volume faisait apparaître Mémé Ciredutemps et Nounoue […]

Timbré de Terry Pratchett

Les Annales du Disque Monde 30 Un escroc méconnaissable doit reprendre la Poste d’Ank-Morpork et la remettre sur pied. Moite von Lipwig échappe à la corde, à condition de revêtir un bel habit doré et de devenir Monsieur le Receveur, le tout avec la «concurrence » du clic-clac qui ne sait plus montrer que ses défauts : coût exorbitant et pannes récurrentes. Dramaturgie impeccable, quelques moments à frisson, des éclats de rire, beaucoup d’humour comme d’habitude. Le retournement ultime a aussi bien lieu 50 pages avant la fin. Un bon Pratchett, donc. Je regrette simplement que l’intrigue autour de Monsieur Graille semble être quelque peu évacuée facilement, ainsi que l’histoire […]