Celui qui bave et qui glougloute de Roland C. Wagner

Un texte cyberpunk rapide (forcément pour une novella) et passionnant : impossible de le poser avant la denrière page. Pas de la plus grande originalité pour l’idée de base (mais qu’est ce qui est original ?) mais traité avec un style efficace et beaucoup d’humour (la liste de courses en Araméen…). cependant, je reprocherais quand même à RCW sa générosité : il en fait plus qu’on ne lui demande ! Trop de héros de l’ouest (au point que Caza introduit Lucky Luke en couverture, absent du texte) et trop d’intrigue : à peine a t’on une explication aux monstres qu’il faut l’abandonner pour en adopter une deuxième, puis une troisième […]

Accroissement mathématique du plaisir de Catherine Dufour

Je ne suis pas une légende : Malo travaille chez Johnson et Johnson et s’il fallait résumer sa situation, le plus simple serait de dire qu’il est au placard… C’est pourtant là qu’il rencontrera en la personne de Mademoiselle Bi sa première vampire… Le Sourire cruel des trois petits cochons : Adeline a trouvé le moyen de ramener de ses rêves des objets et c’est par ce biais qu’elle demandera à récupérer une baguette magique, lui permettant de réaliser tous ces vŒux. L’Immaculée conception : Claude est une femme que rien ne démarque, ni son attitude, ni son travail. Elle n’a pas de vie privée, pas plus que de vie […]

Odyssée des sirènes (l’) de Laurent Genefort

Alaet n’aurait jamis dû s’arrêter dans cette ville de bord de mer. Il n’aurait jamais dû non plus franchir la porte de l’auberge. Mais le mal est fait, et le voici jeté, pour un vol qu’il n’a pas commis, sur un bateau-prison. Il sait que personne ne paiera l’amende pour sa libération et s’attend à passer le reste de ses jours sur le bagne flottant… Le salut viendra de l’océan. Urwadu, la reine des sirènes, propose aux prisonniers de les aider à s’évader en échange d’un service : qu’ils la conduisent au Bord du monde où réside la déesse de son peuple. Alors commence une épopée fantastique à travers le […]

Futurs myst

J’ai découvert Roland C. Wagner avec son anthologie Musique de l’énergie . J’avais déjà été très intéressé par son écriture et son humour. Alors, lors de mon passage au Mans, pour un forum du livre (La 25ème heure du livre), je me suis fais le plaisir d’acheter le premier volume de cette série (Allan à pris le 8ème, mais il est louche notre Webmaster), et de discuter un petit peu avec l’auteur, qui est tout aussi sympathique que ses écrits. Aller, je reviens au livre. Temple sacré de l’aube radieuse est un détective privé. Son exemple est Nestor Burma. Il bénéficie, en outre, de l’aide d’une Aya, nommé Gloria, intelligence […]

Portes de l

Un trait lumineux jaillit des hauteurs du REM et percuta le sol gelé à quatre mètres du pare-choc. Le tir, le troisième en une poignée de secondes, s’était dangereusement rapproché de sa cible. “Il faut abandonner le camion !” cria Lhassa. Wang hocha la tête et freina tout en donnant un coup de volant sur sa gauche pour éviter le cratère noir et fumant foré par le rayon. Il comprenait maintenant pourquoi les néo-triades n’avaient pas lancé les autres camions du barrage à ses trousses : elles avaient probablement été échaudées par la destruction de véhicules qui s’étaient aventurés trop près du rideau. Wang coupa le moteur, récupéra le PM, […]