Necrolympia – Pas de bouquet pour la mariée de Stéphane Beauverger

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Au vu de la quatrieme de couverture, je m’attendais à autre chose. La mise en bouche est bien faite, mais tres peu en relation avec le contenu reel, puisque la descente dans Necrolympia n’arrive pas. L’evenement etait tres certainement precieusement garde pour les tomes suivants, qui ne sont malheureusement pas au programme.

Le traitement des zombies est aussi etonnant, puisqu’il n’est pas reellement question de deliquescence de la chair, puisque les petits vers sont presents, mais rares, et puisque les zombies mangent du geteau. La thematique est sans doute plus portee vers ceux qui ont toute l’eternite devant eux. Une eternite qu’il va bien falloir meubler. De maniere assez sordide, il faut bien le dire.

Il est difficile de parler de ce qui devait avoir une suite. Il y a beaucoup de sous-entendu, beaucoup de suggestion, l’appereu d’un monde plus complexe que ce qui peut etre remarque à premiere vue, et la promesse d’une eternite. Curiosite piquee, mais qui ne pourra etre satisfaite. Dommage.
L’intrigue se deroule en douceur, un peu trop en douceur, peut-etre.
Le personnage de Valentin, le serviteur zombie, verse dans la caricature (le serviteur grossier mais debrouillard qui sait se rendre utile), mais le parti pris reste parfaitement acceptable.

Le graphisme est une affaire de goet, comme je dis toujours, et je crains de ne pas accrocher au trait de Jailloux. J’apprecis pourtant les crayonnes, mais il y a le quelque chose qui ne passe pas. Sans doute les yeux.

Pas d’histoire d’amour, juste une histoire de chair fraiche. Ou pas.

Vous croyiez tout savoir des goules et des zombis à Oubliez ca ? les morts aussi portent des costards ! Quand les affaires reprennent, les trepasses ne s’en laissent pas compter. Necrolympia : une ville dans la ville. Une reserve (sur) naturelle regie par les lois et les autorites des cadavreux, administree par les morts pour les morts, au ceur de la societe des vivants. Avec garanties territoriales, juridiction separee et affaires louches entremelees. Le prive Leopold Pouchin est specialise dans les relations morts-vivants. Le puissant baron Rolle de Milhaguet le charge de retrouver son epouse fraechement defunte. Viviane a disparu peu de temps apres le mariage auquel assistait le gratin de la ville. Mais à Necrolympia, les amoureux ne sont pas tres fleur bleue…
Marvel Panini France (2005)48 pages 12.00 € ISBN : 9782845383762 Couverture : Corine Billon et Marc Jailloux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *