Neverwhere de Neil Gaiman

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Richard Mayhew est venu s’installer à Londres. Il a désormais un travail stable et sérieux, une fiancée qui l’entraîne dans tous les musées de la capitale sans qu’il puisse vraiment le lui refuser, un appartement et une collection de petit troll multicolore qui orne son bureau. Une vie paisible et sans surprise.

Pourtant, un soir, en compagnie de sa fiancée Jessica, Richard trouve dans la rue une jeune fille blessée, sale et couverte de haillons. L’inconnue le supplie de l’emmener dans un endroit sur où « ils » ne la trouveront pas. Sans réfléchir aux conséquences, et au grand dam de Jessica, il l’emmène dans son appartement pour la soigner.

A partir de là, tout commence à aller de travers pour Richard. La jeune fille qu’il à recueillie semble venir d’un autre lieu qui s’appellerait le « Londres d’en bas », deux individus suspects et menaçant débarquent chez lui à sa recherche, Jessica lui annonce la rupture de leurs fiançailles … Tous ces bouleversements vont contraindre Richard à découvrir un autre Londres, mystérieux et inconnus, plein de dangers.

Le style de Gaiman est très agréable à lire et l’histoire nous est présentée du point de vue de Richard, une personne de « notre monde » découvrant petit à petit un nouveau monde parallèle où tous ses repères sont faussés et qui cherche désespérément à rentrer chez lui. L’intrigue est riche avec de nombreux événements et certains rebondissements et est largement soutenue par l’atmosphère du Londres d’en bas. Très bon roman que je conseille à tous de découvrir.

Richard Mayhew est venu s’installer à Londres. Il a désormais un travail stable et sérieux, une fiancée qui l’entraîne dans tous les musées de la capitale sans qu’il puisse vraiment le lui refuser, un appartement et une collection de petit troll multicolore qui orne son bureau. Une vie paisible et sans surprise.

Pourtant, un soir, en compagnie de sa fiancée Jessica, Richard trouve dans la rue une jeune fille blessée, sale et couverte de haillons. L’inconnue le supplie de l’emmener dans un endroit sur où « ils » ne la trouveront pas. Sans réfléchir aux conséquences, et au grand dam de Jessica, il l’emmène dans son appartement pour la soigner.

A partir de là, tout commence à aller de travers pour Richard. La jeune fille qu’il à recueillie semble venir d’un autre lieu qui s’appellerait le « Londres d’en bas », deux individus suspects et menaçant débarquent chez lui à sa recherche, Jessica lui annonce la rupture de leurs fiançailles … Tous ces bouleversements vont contraindre Richard à découvrir un autre Londres, mystérieux et inconnus, plein de dangers.

J’ai Lu (Mai 2001)350 pages 6.50 € ISBN : 2-290-30334-8
Traduction : Patrick Marcel
Titre Original : Neverwhere (1996)
Une rue de Londres, un soir comme un autre. La jeune fille gît devant lui sur le trottoir, face contre terre, l’épaule ensanglantée. Richard la prend dans ses bras, elle est d’une légèreté surprenante. Et quand elle le supplie de ne pas l’emmener à l’hôpital, il a le sentiment de ne plus être maître de sa volonté. Dès le lendemain, elle disparaît et, pour Richard, tout dérape : sa fiancée le quitte, on ne le connaît plus au bureau, certains, même, ne la voient plus… Le monde à l’envers, en quelques sorte. Car il semblerait que Londres ait un envers, la  » ville d’En Bas « , cité souterraine où vit un peuple d’une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Un peuple organisé, hiérarchisé, et à la tête duquel les rats jouent un rôle prépondérant. Plus rien ne le retenant  » là©haut « , Richard rejoint les profondeurs. Fable fantastique ou roman de fantasy contemporain, Neverwhere est inclassable, surprenant, original. Plein d’idées, de rebondissements, de clins d’oeil référentiels et de personnages iconoclastes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *