Norman Spinrad

Naissance :1940
Biographie :
Spinrad est un auteur de romans atypiques flirtant avec des thèmes sulfureux.

Il est né en 1940 dans le Bronx de New York où il passe son enfance. En 1957, il entre au City College of New York où il obtient en 1961 un Bachelor of Science.

Pendant sa dernière année d’étude, il suit des cours d’écriture de nouvelles et soumet ses premières histoires à des magazines. Son premier texte, The Last of the Romany est publié en 1963 par le magazine Analog.

Il travaille ensuite comme éditeur, tout en continuant à publier régulièrement des nouvelles. Son premier roman, The Solarians, est publié en 1966, année pendant laquelle il déménage à San Francisco, puis à Los Angeles et enfin à Londres.

De 1980 à 1982, il est président de la Science Fiction and Fantasy Writers of America (il sera a nouveau nommé président de cette association en 2001-2002). En 1982, il vend les droits filmographiques de son roman Jack Barron et l’Éternité (Bug Jack Barron) à Universal Pictures (le film n’a finalement jamais été réalisé).
Ce livre a d’ailleurs fait scandale au Royaume-Unilors de sa prépublication dans le magazine anglais New Worlds à la fin des années soixante, au point qu’il fut évoqué par les députés à la chambre des communes.

En 1988, Spinrad déménage encore pour Paris, où il écrit son roman Le Printemps russe (Russian Spring), avec sa compagne, Nancy Lee Wood (également écrivain) qu’il épousera en 1990.

à noter : sa page perso permet des téléchargements LEGAUX de ses livres (en anglais).

Il semble aussi faire un peu de musique avec quelques concerts récents en France (sous le nom de Norman Spinrad + Richard Pinhas aux transmusicales de rennes en 2000 par exemple, j’ai pas trouvé de nom de groupe).

Bibliographie :
Il publie dans sa carrière une trentaine de romans, deux anthologies et quatre collections de nouvelles. Pour l’anecdode, il a également écrit le scénario d’un épisode de la seconde saison de la série Star Trek intitulée The Doomsday Machine (la Machine infernale).

Les Solariens (The Solarians, 1966)
Le Chaos final (The Men in the Jungle, 1967)
Les Pionniers du Chaos (Agent of Chaos, 1967)
Jack Barron et l’Éternité (Bug Jack Barron, 1969)
Rêve de fer (The Iron Dream, 1972)
Passing Through the Flame (1975)
Riding the Torch (1978)
A World Between (1979)
Chants des étoiles (Songs from the Stars, 1980)
La Grande Guerre des bleus et des roses (1980)
Les Miroirs de l’esprit (The Mind Game, 1980)
La Dernière Croisière du Dragon-Zéphir (The Void Captain’s Tale, 1982)
The Process (1983)
La Der des der (World’s Last War, 1985)
L’Enfant de la fortune (Child of Fortune, 1985)
After the Flames (1985) avec Robert Silverberg et Michael P. Kube-McDowell
Rock Machine (Little Heroes ,1987)
Les Années fléaux (1990, nouvelles)
Le Printemps russe (Russian Spring, 1991)
The Children of Hamelin (1991)
Les Avaleurs de vide (1993)
Deux ex (Deus X, 1993)
En direct (Pictures at 11, 1994)
Vamps (Vampire Junkies, 1994)
Journals of the Plague Years (1995)
Ligne ouverte (Voice Over, 1996)
Bleue comme une orange (Greenhouse Summer, 1999)
He Walked Among Us (2002)
The Druid King (2004)
Mexica (2005)


Rècompense :
prix Hugo en 1953, prix Cosmos 2000 en 1993