Nouvelles tome 2 de Philip.K.Dick

Presque 1400 pages de nouvelles, c’est long, trop même. Surtout que la lasistude s’installe vite et qu’on est vite obligé d’aller voir ailleurs, donc il m’a fallu près de 2 mois pour tout finir, je n’ai pas été fidèle, je dois l’avouer.

Néanmoins, on voit nettement une amélioration dans le style de dick, non que le tome 1 ait été moins bon, loin de moi cette idée, mais son style y est beaucoup plus affirmé, ses thèmes favoris plus présents : humanité, réalité, illusion, etc.

A noter qu’on trouve aussi une odyssée terrienne, la nouvelle à l’origine de docteur bloodmoney.

Sinon, une petite liste indicative non exhaustive et subjective des meilleures nouvelles : ( néanmoins, lisez les toutes)
– l’ancien combattant
– Machination
– un numéro inédit
– Ce que disent les morts
– Le suppléant
– Ah, être un Gélate
– Un précieux artefact
– Cadbury, le castor en manque

Beaucoup d’humour, de paradoxes, de reflexions profondes sur le monde, la société de son époque, et des engagements convaincus sur les sujets qui lui tenaient à coeur.

Un ancien combattant d’une guerre qui n’a pas encore eu lieu…Une société future où les auteurs de science-fiction du passé sont considerés comme prescients, vénérés et consultés…Un chef d’Etat qui revèle son véritable et terrifiant visage…

Ce second et dernier volume de l’intégrale des nouvelles de Philip.K.Dick rassemble les récits écrits entre 1953 et 1981, ainsi que le synopsis du roman que projetait l’auteur moins d’un an avant sa mort, Le Hibou ébloui. On y trouve entre autres tous les textes courts de l’auteur postérieurs à son expérience mystique de 1974, mais aussi Rapport Minoritaire, que Steven Spielberg a décidé de porter à l’écran.
Denoël Lunes d’encre (1998)1380 pages 43.00 € ISBN : 2.207.25175.6
Traduction : Editions Denoël
Couverture : Benjamin Carré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *