nuit des enfants rois (la) de Bernard Lent

Un milliardaire a décidé de créer un programme assisté par ordinateur de façon à détecter les enfants génies. Le principe est simple : à l’aide d’un ordinateur puissant, on fait remonter des tests proposés à de jeunes enfants sur des ordinateurs des administrations et selon les résultats, on peut déterminer quels enfants sont des génies. On met les enfants face à l’ordinateur pour voir s’ils font quelque chose. Si une figure spéciale apparaît, on refait le test pour vérifier s’il ne s’agit pas seulement d’un hasard. Pendant de nombreuses années, le programme ne donne aucun résultat probant et le milliardaire meurt. Il demande pourtant que le programme du super ordinateur continue de tourner. Jimbo Farrar, jeune informaticien surdoué, surveille les résultats de Fozzy le super ordinateur. Rien ne se passe Pourtant, un jour il repère un enfant qui fait une succession de points sur l’ordinateur qui doit avoir une signification (même si lui ne la voit pas ). D’autant plus que l’enfant le fait deux fois. En fait, il trouvera sept enfants qui feront presque le même type de figure. Mais suffisamment différents pour que cumulés, leurs points fassent une phrase. Dès lors Jimbo va tout faire pour les rassembler, les sept qui sont seuls. Au cours d’une soirée des génies, les sept se trouveront et décideront de s’isoler pour pouvoir rattraper le temps qu’ils n’ont pas passé ensemble. Et c’est là que le drame arrive, agressés, les sept vont se déchaîner contre cette société qui les rejette et les agresse et vue leur capacité intellectuelle, il va être dur de les arrêter. Jimbo va le tenter à moins qu’il ne soit avec eux ?

Dit comme ça, l’histoire peut paraître compliquée mais ce n’est pas le cas. Dans cette histoire pour le moins originale, nous sommes plongés dans le monde des enfants-génies. Si le livre est plus proche du policier que du fantastique, je suis sur qu’il vous plaira. Il se lit vite, d’une traite si on veut, il est riche en rebondissements et l’intrigue est bien menée.

Un milliardaire à décidé de créer un programme assisté par ordinateur de façon à détecter les enfants génies. Le principe est simple : à l’aide d’un ordinateur puissant, on fait remonter des tests proposés à de jeunes enfants sur des ordinateurs des administrations et selon les résultats, on peut déterminer quels enfants sont des génies. On met les enfants face à l’ordinateur pour voir s’ils font quelque chose. Si une figure spéciale apparaît, on refait le test pour vérifier s’il ne s’agit pas seulement d’un hasard. Pendant de nombreuses années, le programme ne donne aucun résultat probant et le milliardaire meurt. Il demande pourtant que le programme du super ordinateur continue de tourner. Jimbo Farrar, jeune informaticien surdoué, surveille les résultats de Fozzy le super ordinateur. Rien ne se passe Pourtant, un jour il repère un enfant qui fait une succession de points sur l’ordinateur qui doit avoir une signification (même si lui ne la voit pas ). D’autant plus que l’enfant le fait deux fois. En fait, il trouvera sept enfants qui feront presque le même type de figure. Mais suffisamment différents pour que cumulés, leurs points fassent une phrase. Dès lors Jimbo va tout faire pour les rassembler, les sept qui sont seuls. Au cours d’une soirée des génies, les sept se trouveront et décideront de s’isoler pour pouvoir rattraper le temps qu’ils n’ont pas passé ensemble. Et c’est là que le drame arrive, agressés, les sept vont se déchaîner contre cette société qui les rejette et les agresse et vue leur capacité intellectuelle, il va être dur de les arrêter. Jimbo va le tenter à moins qu’il ne soit avec eux ?

Le Livre de Poche (1991)280 pages 5.03 € ISBN : 2-253-03002-3 Réédition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *