L’Oeil des dieux de Ange

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 10.0/10 (1 vote pris en compte)

Cinq marches seulement séparaient maintenant les deux filles de la fissure, mais Mina connaissait assez le terrain pour savoir qu’un pas de plus pouvait être fatal. Vangh et l’autre Ours les verraient forcément. Il fallait faire une diversion. Mina se tournait vers Chelsea pour lui demander si elle avait une idée quand un bruit étrange l’interrompit.
Un grondement s’éleva, léger d’abord, puis prenant peu à peu de la puissance. Il venait de partout à la fois – comme si la Bulle elle-même frémissait, comme si les dieux s’ébrouaient ou grognaient. Le bruit devint assourdissant, le sol se mit à trembler et toutes les lumières s’éteignirent d’un coup. Terrifiée, Chelsea commença à crier ; Mina eut juste le temps de lui mettre la main sur la bouche pour ne pas qu’elle les trahisse.
Puis le bruit s’évanouit, aussi vite qu’il était venu. Quelques halos se rallumèrent.
– Qu’est-ce que c’était ? hurla Vangh.
Mina secoua Chelsea pour l’obliger à reprendre ses esprits.
– On y va ! chuchota-t-elle.
Elles franchirent les cinq marches fatidiques, se glissèrent à travers la fissure de la paroi en béton et s’écroulèrent de l’autre côté.

L’Oeil des dieux est un livre qui m’a beaucoup plu. L’histoire est originale, le texte est simple a comprendre pour les jeunes. Les auteurs Anne et Gérard, alias Ange, nous interpellent sur le fait que l’amour entre frères et sŒurs est très important. Dans ce livre, nous avons deux bons exemples, dont l’un permet la réconciliation entre deux clans. J’ai beaucoup aimé le déroulement de l’histoire, la découverte, pour certains des enfants, d’un nouveau sens à l’amour, non seulement l’amour entre un frère et une sŒur, qui ici occupe une place très importante, mais aussi de l’amour qui relie deux personnes n’ayant aucun lien de parenté. Ceci est nouveau pour eux car personne ne leur a parlé de cet amour. L’histoire se déroule en quelques jours seulement, ce qui rend l’histoire d’autant plus rythmée. Pour ce qui est de la fin, je trouve qu’elle est très bien. En tout cas sur le fait qu’elle nous permet d’imaginer la suite. Mais j’aurais bien aimé avoir l’occasion de lire une ou deux phrases en plus, juste pour nous donner une piste sur la suite. Enfin bon, pour certain cela suffit, et j’avoue, oui je suis curieuse, même très curieuse. Pour finir, je vous souhaite une très bonne lecture. Je doute que vous ne soyez déçus, c’est un livre très agréable à lire.

Mango Jeunesse (2000) – Autres Mondes 160 pages – 9,00€ – 9782740410943

Ils ont entre neuf et quatorze ans et sont divisés en bandes rivales : les Loups, les Ours et les Crazes.
Ils sont vingt-neuf exactement, et vivent depuis toujours dans la Bulle, un lieu étrange et hermétiquement clos qui leur dispense nourriture et énergie. Depuis que les robots qui s’occupaient d’eux se sont immobilisés à jamais, ils passent leur temps à se faire la guerre, sous la conduite de Mina et Jeff. Mais un jour, les distributeurs de nourriture s’arrêtent de fonctionner et la Bulle protectrice se métamorphose en un piège mortel.

L'Oeil des dieux de Ange, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *