Ogre de l’espace (L’) de Gregory Benford

Lorsque Benjamin reçoit le graphe un matin, il n’a aucune idée de ce que cet élément signifie. Pourtant, rapidement, il comprendra qu’une forme – le dévoreur – se dirige rapidement vers notre système solaire en ayant un comportement qui pourrait laisser penser que la Terre sera victime de son avancée.
Channing est une ancienne astronaute, femme de Benjamin et surtout atteinte du cancer… L’Ogre de l’Espace sera aussi pour elle un moyen de montrer encore ses capacités…

Il est une première chose absolument nécessaire à indiquer à toute personne qui voudrait se lancer dans la lecture de l’Ogre de l’Espace, c’est que cette lecture est destiné à un public plutôt connaisseur de la SF en général et même pour ces derniers, il n’est pas évident qu’ils y trouveront leur compte… En effet, ce roman se trouve être à la limite de la Hard-Science et les descriptions scientifiques peuvent rapidement se révéler rébervative pour un lecture novice en la matière.
Cela étant, le roman est d’un intérêt certain et si déjà l’idée science-fictionnesque est relativement originale (il s’agit en fait d’une « entité » intelligente qui se dirige à grand pas vers la Terre et souhaite établir la communication), il n’est pas le seul intérêt de ce roman qui va nous permettre aussi d’appréhender d’une part les rapports des hommes à la maladie et plus précisément aux malades à travers le personnage de Channing, femme astronaute que nous pouvons considérer en fin de vie mais aussi les interactions possibles et même probables de la Science vis-à-vis des politiques.
Le point qui restera probablement celui qui me semble le plus intéressant reste cette relation entre les politiques qui désirent conserver la main sur cet évènement qu’ils n’arrivent pas à définir et les scientifiques qui ont le besoin de toutes les ressources pour comprendre et pouvoir si besoin contrer le phénomène. Cette différence de point de vue va entraîner tout au long du roman un bal entre ces deux communautés sur une ligne d’équilibre qu’il faudra trouver. Kingsley, un scientifique britannique, l’a bien compris et sera d’une grande aide.

Le Dr Benjamin Knowlton mène des recherches susceptibles de révolutionner notre compréhension de l’Univers. Lorsqu’un signal atypique émane soudain d’un trou noir s’approchant de la Terre, il découvre avec stupeur qu’il est… intelligent. Benjamin, aidé entre autres par sa femme et collègue Channing, va tout faire pour entrer en communication avec cet étrange extra-terrestre. Mais Channing, atteinte d’un cancer, n’a plus que quelques semaines à vivre… Un roman de SF brillant et passionnant par l’un des maîtres du genre
Pocket Science-Fiction (Février 2008)470 pages 7.10 € ISBN : 9782266175005
Traduction : Dominique Haas
Titre Original : Eater (2000)

Couverture : Manchu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *