OGVOT : Le principe de la peur de Matt Alexander

Etant grand fan de l’auteur Frédéric Brown, je ne vous cache pas mon enthousiasme à la lecture de ce bref aperçu. Bien longue fut ma déception puisqu’elle a quand même duré 153 pages. Impossible d’aller plus loin tant la fin fixée à la 331ème page me paraissait lointaine et objectivement inaccessible.

OGVOT, le principe de la peur est comme son nom le porte une énigme. Jusqu’à la 153eme page, il y a une demi-douzaine d’histoires en parallèle sans aucun lien entre elles si ce n’est leur ennui respectif. J’ai noté plusieurs facteurs qui ont conduit à cet échec.
Premièrement M. Alexander fait preuve d’un humour plus lourd qu’une citerne de Mercure (excusez la métaphore, je viens de finir un livre de Matt Alexander). Les “ loufoqueries ” sont si prévisibles qu’elles en deviennent irritantes. Quand en plus celles ci se succèdent…
Ajoutez à cet humour, une écriture pleine de vanité (de suffisance ?). Freud est ici repris est ré-interprété à la sauce Alexander. Quand ces ré-interprétations vont rarement de paire avec la raison, comprenez ma fatigue.
And last but not least, l’histoire est confuse et souvent incompréhensible. Comme je l’ai déjà dit les histoires des personnages se succèdent sans aucun lien entre elles. Et jusqu’à la 153eme page elles ne mènent à rien. En une phrase qui peut semblé paradoxale : L’intrigue est aussi légère qu’elle est confuse.

Néanmoins je ne peux pas vous déconseiller ce livre. Je ne l’ai pas compris. Peut être allez vous réussir à passer cette 153eme page et tout va se remettre en place pour rendre le récit hors norme. Mais n’hésitez pas à nous contacter si vous pensez que je rate le meilleur. Encore que cela je n’y crois pas trop.

M. Alexander signe ici son premier récit de Science Fiction, empli d’une imagination débridée et d’une loufoquerie angoissante”.
Florent Massot (1998)331 pages 8.99 € ISBN : 2-908-38264-4 ()
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *