Omale de Laurent Genefort

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Dans un lointain futur…depuis de nombreux siècles, 3 espèces cohabitent sur Omale : les Humains, les Chiles et les Hodgqins. Six de leurs représentants, seulement liés par la volonté de décrypter l’inscription sybilline figurant sur un bris d’oeuf dont ils disposent chacun, s’embarquent sur une nef afin d’accomplir la quête pour laquelle ils semblent avoir été élus. A bord, ils vont apprendre à se connaitre à travers la pratique du fejij, le complexe Jeu des Relations Chile. Durant un voyage mouvementé qui les rapproche autant chaque jour de leur mystérieux commanditaire qye de cruciales découvertes sur la genèse d’Omale.
J’ai Lu Millénaires (2001)400 pages ISBN : 2-290-30488-3
Couverture : Eikasia

Alessander jeta un bref coup d’oeil au tableau. La platitude et l’infinitude de l’horizon étaient rendus par une ligne qui se fondait dans les bords de la toile. Le peintre n’arborait aucun signe religieux, cependant il retranscrivait ce que l’orthodoxie proclamait : qu’Omale était un monde plat parcequ’il résultait de la division en deux du Ciel et de la Terre, et infini parce que Dieu lui-même était infini et qu’il s’incarnait dans sa création.

Denoël (Novembre 2012) – Lunes d’Encre – 868 pages – 30,00 – 978207109656
Couverture : Manchu
Omale… Imaginez une sphère de matière ultra-dense, englobant un soleil. A l’intérieur de cette coquille de dizaines de millions de fois la surface terrestre : de l’air et de la vie; des espèces intelligentes, aussi. Là, sous un soleil à jamais immobile, les Humains, arrivés par une éphémère porte de Vangk, ont dû repartir de zéro. Au fur et à mesure des âges, alors que l’univers extérieur se muait en simple mythe, ils ont dû tisser une histoire avec leurs voisins extraterrestres : les Chiles, grands et puissants, et les sages Hodgqins.
Une histoire faite de commerce et de guerre, d’exploration des Confins, mais où les grands mystères demeurent : quels êtres aux pouvoirs semi-divins ont édifié Omale, et pourquoi y ont-ils piégé toutes les espèces de la Galaxie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *