Ordre Noir de Johan Heliot

Alors qu’elle se rend dans un mall pour s’aérer l’esprit après une journée particulièrement difficile, Patricia se retrouve au cŒur d’un attentat commis par un étrange personnage.
Alors qu’elle se rend auprès des forces de police pour faire une description des terroristes, ces derniers lui expliquent qu’il ne s’agit absolument pas d’un attentat mais de l’explosion d’une conduite de Gaz.
Elle se rendra compte que le monde est bien loin d’être comme elle l’imaginait.

Ce récit de Johan Heliot va nous faire naviguer de mondes « parallèles » en monde parallèle, et notamment dans un monde où le nazisme semble avoir quelques bons jours encore devant lui… Le début de l’histoire nous plonge dans un évènement tragique, avec une femme qui ne sait plus très bien où elle est et qui va avoir surtout beaucoup de mal à comprendre que les évènements semblent avoir été vécu différemment par les autres victimes.
J’ai trouvé le texte assez difficile à lire, l’explication du pourquoi et du comment n’est pas aisé et j’ai eu beaucoup de mal à m’y retrouver entre les différentes « réalités » (plutôt d’ailleurs que d’uchronie, il s’agit plus à mon sens de mondes parallèles).
De plus, j’ai senti une certaine forme de « justification » dans le roman qui m’a fait pensé à ce débat qu’on avait eu avec une professeur d’histoire (au cours de l’évènement Passerelles au Mans cette année) : il est dangereux de « modifier » l’Histoire avec un grand « H ». Dans cette époque alternative où les nazis mènent encore un tant soit peu la danse, j’ai eu l’impression d’avoir comme un « freinage » de la part de Johan, une hésitation à s’exprimer librement sur le « nazisme » et les actes qui lui sont associées. J’ai eu l’impression qu’il s’excusait d’avoir abordé ce sujet et qu’il insistait pour dire que les nazis agissaient « mal ».
Pour le reste, la répartition de l’intrigue sur 3 personnages (Patricia, témoin de l’attentat, Matt, avocat alcoolique et Avraham, un soldat juif) permet de faire l’évoluer l’intrigue de 3 points pour arriver sur un bouquet final somptueux.
Quelle leçon tirée de tout cela ? Que l’histoire tient à peu de choses, oui mais aussi sur le fait qu’un Homme peut faire la différence.

Au début de notre ère, Jean de Gischala, ultime défenseur du Temple de Jérusalem contre les Romains, choisit l’un de ses guerriers pour lui confier la mission la plus sacrée qui soit : protéger l’Architecte qui vit dans le Saint des Saints. Du désert de Palestine, en passant par les ruines de l’Europe et l’Amérique, Avri s’acquittera de cette tâche par-delà les siècles.
De nos jours, Patricia, une enseignante, et Matthew, un avocat, vivent dans des États-Unis enlisés dans une crise profonde, née d’un interminable conflit en Asie. Leurs routes vont croiser celle d’Avri et des étranges enfants qui l’accompagnent, mais aussi celle d’organisations gouvernementales secrètes chargées de corriger les dérives de l’Histoire, et de lutter contre la résurgence du mal absolu, ennemi de toujours de l’Architecte : Ordre Noir. Patricia et Matthew sont les clés de ce combat mené depuis la nuit des temps..

Fleuve Noir Rendez-Vous Ailleurs (Mai 2010)449 pages 19.50 € ISBN : 9782265088627 Couverture : B.

Laisser un commentaire