Pair de l’Empire de Raymond E. Feist et Janny Wurst

La Trilogie de l’Empire 2

Mara a sauvé le natami et a réussi à éliminer un ennemi très puissant et très retors. Son nom est maintenant connu dans l’Empire et elle commence à attirer, d’une part les sympathies si ce n’est encore des alliances mais d’autre part les ennemis.
Toute maison pour survivre a besoin de penser à ses finances et dans le cas des Acoma, de nouvelles alliances les ont destitués de certaines terres très utiles à leur principale source de revenu c’est-à-dire le needra, cet herbivore à six pattes ressemblant curieusement à un boeuf. Pour reconstituer le cheptel et le faire progresser
Mara a besoin d’esclaves. Ses finances ayant subit une baisse considérable, elle décide d’acheter des esclaves barbares malgré leur réputation qui veut qu’ils ne respectent ni leurs maîtres ni la Roue de la Vie et de la place qu’ils y occupent. De plus il est connu que leur sens de l’honneur est inexistant. Mais est-ce bien vrai??

A travers un grand esclave roux qui semble être un chef né, Mara apprendra l’amour et la douceur qu’elle n’avait pas connus dans les bras de Buntokapi et remettra en question beaucoup des traditions qui l’avaient fait vivre jusqu’ici. Les barbares midkemians n’ont-ils vraiment pas d’honneur ou leur honneur est-il différent de celui des Tsuranis? Telle est la question à laquelle Mara devra répondre pour évoluer et gagner dans le Jeu du Conseil.

Ce tome est très intéressant de par les liens qu’il tisse avec les Chroniques de
Krondor. En effet, de loin en loin on apercevra des personnes ou des événements qui font penser à Midkemian.

Le grand jeu a coûté à Mara la vie de son père et de son frère. En dépit de l’adversité et de son inexpérience, la jeune femme est parvenue à infliger une cinglante défaite au clan Minwanabi. Désormais à la tête de la maison Acoma, elle doit lutter chaque jour pour en assurer le prestige et l’honneur, et mettre par là-même son propre fils Asaki à l’abri des représailles. Cependant les Minwanabi et leurs alliés n’ont rien perdu de leur désir de vengeance, et le grand jeu ne s’arrête jamais. Le salut viendra peut-être d’un de ces esclaves Midkemians que Mara a acquis à bas prix et dont le génie politique et militaire pourrait lui donner un avantage décisif… si elle est prête à l’écouter.
J’ai lu SF (Septembre 2006)602 pages 9.99 € ISBN : 2-914-37078-4
Traduction : Anne Vétillard
Bragelonne 2004602 pages 25.00 € ISBN : 2-914-37078-4
QuatrièmeMara des Acoma, souveraine de sa maison, s’est imposée comme une force à part entière au sein des clans et comme une adroite joueuse au jeu du Conseil, qui régit la politique de l’Empire de Tsuranuanni. A présent, Dame Mara doit mener la bataille sur deux fronts : le foyer d’intrigues et de trahisons qu’est la cour des Tsurani, et son propre cŒur, qui brûle d’affection pour Kevin, un esclave barbare venu du monde ennemi de Midkemia pour combattre dans la guerre de la Faille. Cet homme l’initie aux plaisirs de l’amour, mais la pousse également à remettre en question ses principes de vie… En outre, lorsque cet esclave se révèle un habile tacticien rompu à l’art de la guerre, Mara ne tarde pas à l’impliquer dans ses luttes politiques. Car la Dame des Acoma va devoir affronter un ennemi ivre de vengeance, prêt à tout pour anéantir tous ceux qu’elle aime…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *