Panopticon de Nicolas Bouchard

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 10.0/10 (1 vote pris en compte)

C1-panopticon

J’ai été totalement envoûté par PANOPTICON de Nicolas Bouchard. Cette œuvre magistrale et inclassable, convoque d’immenses qualités stylistiques, une maîtrise de l’intrigue et du rythme, une érudition enivrante et surtout une capacité à toujours surprendre. Cette enquête paranormale menée dans l’Europe du 19ème siècle, sur fond de conspiration politique mondiale est beaucoup plus qu’une excellente aventure palpitante, c’est aussi une terrible question philosophique posée à l’être humain : Qu’est-ce que la moralité ? Qu’est-ce qu’un monstre ? Quel pouvoir l’éducation a-t-elle sur la destinée d’un enfant ? Peut-on se libérer du conditionnement imposé par sa naissance ? Ce récit poignant trace un tableau bien sombre de notre monde mais esquisse aussi un incroyable message d’espoir à travers la figure subtile de Jeremy Bentham, érudit, philosophe et philanthrope. J’ai été impressionné par la profondeur et la poésie atteinte par les enfants héros qui donnent vie à cette histoire. Ce sont des êtres déchirés par des démons intimes terribles et pourtant en quête de leurs origines, en quête d’espoir, des êtres maudits qui veulent par tous les moyens affirmer leur humanité. Vous saurez sans aucun doute apprécier la précision historique de ce récit, savourer la maestria avec laquelle l’intrigue évolue et se dénoue. Je suis sûr que vous sentirez le souffle perpétuel de suspense qui habite Panopticon mais je crois surtout que c’est l’étrange mélange de références philosophiques, ésotériques et scientifiques qui font la magie incroyable de cet ouvrage qui sort constamment des sentiers battus. Dans Panopticon, science et fantastique ne cessent de dialoguer tissant un mystère indicible sur les possibilités de l’être humain. Les pouvoirs surnaturels des super-héros et super-vilains du 19ème siècle sont extraordinairement inventifs, et décrits avec raffinement et luxe de détail. Ici, aucune capacité magique n’est arbitraire chaque chose surnaturelle tire son origine dans une mythologie que je pourrais presque qualifier de psychologique. Alors laissez-vous emporter au-delà de la raison et de l’irrationnel dans une épopée qui cherche à définir ce qu’est réellement l’être humain, entre ombres et lumières.

Editions Mnémos (Avril 2013) – 304 pages – 19.00€  – 97823540815456

ET SI LE XIXe SIÈCLE AVAIT ENGENDRÉ DES SUPER-HÉROS, QUELS MONSTRES AURAIENT-ILS FAITS ?

Au crépuscule de ma vie, je croyais être en mesure d’expliquer la plupart des comportements humains les plus violents, et d’apporter des éléments de réponse concrets pour les circonscrire.

Comme je me trompais.

Je me rappelle lorsque tout a commencé, en 1820, à Londres, après cet étrange attentat de nature… surnaturelle, pour ne pas dire magique ; comment la Couronne m’a chargé d’enquêter sur cette affaire littéralement extraordinaire.

Depuis, j’ai affronté mille dangers et parcouru les routes d’Europe, et surtout, surtout, j’ai rencontré les êtres les plus fabuleux et les plus tragiques qui soient, bien plus fascinants que tous les individus que j’ai pu croiser au cours de mes nombreuses recherches. Ces jeunes gens tenaient un univers dans le creux de leurs mains.

Il est des zones d’ombre de la conscience humaine dans lesquelles nous risquons tous de nous perdre un jour.

Certains y sont nés.

Extrait de la dernière lettre de Jeremy Bentham, homme de sciences et d’idées, inventeur de la prison idéale, le Panopticon.

 

 

Panopticon de Nicolas Bouchard, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Un commentaire sur “Panopticon de Nicolas Bouchard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *