Passerelles 2010 – Le Mans

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Le 13 Mars 2010

En cette après-midi du 13 mars 2010 se tenait la deuxième rencontre-débat « Passerelles : au-delà des genres » à la médiathèque de L’Espal au Mans sur le thème « Voyage en Uchronie ».
Pour l’occasion, Pierre Bordage, Alain Grousset et Philippe Ward nous ont fait le plaisir d’accepter d’échanger sur le sujet avec une trentaine de lecteurs.

L’Uchronie et l’Anticipation qu’est ce que c’est ?

Selon Wikipedia, l’Uchronie « [c’]est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. On utilise également l’expression « histoire alternative ». Lorsqu’elle est associée à des moyens techniques qui permettent de remonter le temps et donc de modifier le passé, l’uchronie est directement associée au genre de la science-fiction » alors que l’anticipation « correspond à un genre littéraire et cinématographique lié à la science-fiction, regroupant des œuvres dont l’action se déroule dans un futur proche ou hypothétique. ».
L’Uchronie, un danger pour l’histoire ?
Ce sujet fut probablement celui qui a soulevé le plus d’interrogation, certains intervenants s’inquiétant de la possible confusion des genres, pour des personnes n’ayant pas une connaissance suffisante de l’histoire qui leur permette de prendre le recul nécessaire. Alors à ceux qui se poseraient – légitimement – cette question, n’oubliez pas que les romans d’Uchronie sont classés au rayon « Roman » (et plus particulièrement SF) et n’oubliez pas non plus que l’histoire étant écrite par les vainqueurs, celle-ci, au-delà de certains faits indubitables, peut toujours prêter à discussion. Le plaisir de la lecture et décuplé quand le lecteur connait la période historique concernée ! Par ailleurs, l’uchronie peut donner envie de s’intéresser de plus près à l’histoire…
Nous retiendrons la remarque de Philippe Ward « L’Uchronie est l’histoire écrite par les perdants », sur le ton de l’humour bien sûr, mais en y réfléchissant bien…
Anticipation et SF, un genre en recul ?
Le sujet est venu rapidement sur le tapis : pourquoi la SF recule-t-elle au profit de la Fantasy ? Alors que comme le dit Pratchett repris par Alain au cours du Débat « La SF, c’est de la fantasy avec des boulons » ?
L’explication qu’a tenté d’apporter Alain, expliquant que le genre est quand même anxiogène puisque l’avenir annoncé est rarement rose, peut expliquer partie de cette désertion du genre à une époque où la crise fait rage et où la pauvreté se répand. Alors que la Fantasy, bien que pouvant reprendre les mêmes idées, est totalement « étrangère » à notre monde.

Uchronie et Anticipation, même combat ?

La discussion a aussi beaucoup tourné sur le fait que l’Uchronie et l’Anticipation sont des moyens de nous faire réfléchir sur notre monde actuel, montrant pour l’Uchronie à quel point notre histoire, à peu de chose près, aurait pu être radicalement différente quand l’anticipation nous prévient de ce que la société actuelle pourrait entraîner…
LA SF nous aide à accepter que l’anormalité d’aujourd’hui devienne la normalité de demain (!) [dixit Alain]. Par ailleurs elle nous aide à accepter le changement, l’évolution.
Et après ?
Après ces discussions liées à la thématique, des discussions plus générales ont eu lieu permettant de mieux comprendre notamment les modes de fonctionnement de l’édition, les enjeux du numérique pour le monde de l’édition, tout cela autour d’un verre.
Cette rencontre fût un succès, l’accueil du public était bon, les discussions animées et amicale, traversées de gros éclats de rires et je pense pouvoir dire sans me tromper que tout le monde est reparti satisfait de cette rencontre.
Participants
Pierre Bordage, Auteur de Ceux qui sauront (Ukronie – Flammarion), Les Fables l’Humpur (Au Diable Vauvert), Le Cycle des Prophétie (Au Diable Vauvert), Le Cycle de Panca (L’Atalante)… Vous pouvez retrouver sa fiche ici : http://www.fantastinet.com/auteurs.php?id=38
Alain Grousset, Auteur de Les Archives du Futurs (Le Livre de Poche Jeunesse), Les Dévisses-Boulons (Le Livre de Poche Jeunesse), La Guerre des Livres (Le Livre de Poche Jeunesse); Anthologiste pour Divergences01 (Ukronie, Flammarion) ; Directeur de la collection Ukronie chez Flammarion
Philippe Ward, Auteur de 16, rue du Repos (Rivière Blanche), La Fontaine de Jouvence (Rivière Blanche), Mascarade (Aïtamataxi) et Noir Duo avec Sylvie Miller (Rivière Blanche) ; Directeur de la Collection Rivière Blanche chez Black Coat Press.

Lectures Recommandées.

Nous avons demandé aux auteurs de nous présenter leurs romans « types » sur l’uchronie et l’anticipation pour vous donner un petit « guide » de lecture.

Invité Uchronie Anticipation
Pierre Bordage Le maître du haut-château de Philip K. Dick (J’ai Lu) 1984 de George Orwell (Folio)
Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley (Le Livre de Poche)
Blade Runner de Philip K. Dick (J’ai Lu)
Alain Grousset Le maître du haut-château de de Philip K. Dick (J’ai Lu)
Pavane De Keith Roberts (Points Fantasy)
la Brèche de Christophe Lambert (Fleuve Noir)
1984 de George Orwell (Folio)
Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley (Le Livre de Poche)
Blade Runner de Philip K. Dick (J’ai Lu)
Philippe Ward Alexandre le Grand de Javier Negrete (Atalante)
Nova Roma de Dupuy Baumier (Rivière Blanche)
Mille crabes de PJ Herault (Interkeltia)
Le Cycle de Mithra de Rachel Tanner (Points Fantasy)
Allan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *