Pauvres créatures de Alastair Gray

Lorsque Godwin Baxter découvre à la morgue de Glascow le corps d’une jeune femme suicidée enceinte de près de neuf mois, il est pris d’un furieux désir de la rendre à la vie en utilisant le cerveau du foetus. Fils naturel du grand chirurgien Sir Colin, il va effectuer une greffe étonnante qui fera d’elle Bella Baxter, femme d’une vitalité exceptionnelle.
MCandless, son ami et condisciple de la faculté de médecine, en tombe éperdument amoureux. Ni le long périple d’un an de Godwin et Bella, ni la fuite de celle-ci agvec Duncan Wedderburn ne le feront renoncer à sa passion. Il emménage alors chez Godwin et tous deux suivent de loin les péripéties de Bella. Face à un monde victorien étriqué, que va-t-il advenir de cette créature sans préjugés et spontanée comme un petit enfant, dans un corps de femme épanoui ?
Dans un style baroque flamboyant, ce splendide pastiche du roman gothique anglais nous entraîne, avec un humour inénarrable, à travers un univers où tout devient possible, un endroit où fantasmes et fantaisies prennent le pas sur le réel. Le lecteur ressort comblé de cette aventure époustouflante.

Métailié Suites n°95 (Octobre 2004)283 pages 10.50 € ISBN : 2-864-24519-1
Traduction : Jean Pavans
Titre Original : Poor Things (1992)

Couverture : D. Hoch
Payot et Rivage 1993

Laisser un commentaire