perle d’éternité (la) de Céline Guillaume

Blandine a beaucoup de mal à se remettre de la mort de son fiancé, Julien, archéologue mort lors de recherches sur le site d’Aube-Croix.
Elle traîne depuis longtemps dans son appartement, incapable pour l’instant de faire le deuil de la seule personne qui ait compté dans sa vie jusqu’à présent.
Finalement s’impose à elle la nécessité de poursuivre la tâche commencée par Julien, et elle retourne donc sur le lieu des recherches pour les reprendre mais tout ne semble pas aussi simple : elle doit se battre pour pouvoir reprendre les recherches, le domaine étant privé ; ensuite, toute l’équipe est partie sans raison…

L’histoire qui commence de façon assez banale avec la disparition du fiancé de l’héroïne va rapidement basculer dans le fantastique…
On est d’abord surpris par la décision des archéologues de plier bagage sans raison apparentes ce qui se verra justifier a priori par des phénomènes étranges autour du site car Blandine semble ensorcelée…
Elle verra des morts et aura du mal à s’expliquer tous les phénomènes étranges qui tournent autour d’elle.
Les éditions Nuit d’Avril nous annonce en quatrième de couverture une sensibilité à “Fleur de mots”, je ne peux que confirmer cette impression d’amour qui se dégage tout au long de son roman… et qui rend l’action secondaire, on ne s’intéresse pas vraiment aux faits surnaturels mais bien plus à leurs causes.
Ce roman se classe vraiment à part dans les oeuvres fantastiques par sa profondeur.
MAJ : Perle d’éternité a obtenu 2 premiers prix 🙂

Blandine a beaucoup de mal à se remettre de la mort de son fiancé, Julien, archéologue mort lors de recherches sur le site d’Aube-Croix.
Elle traîne depuis longtemps dans son appartement, incapable pour l’instant de faire le deuil de la seule personne qui ait compté dans sa vie jusqu’à présent.
Finalement s’impose à elle la nécessité de poursuivre la tâche commencée par Julien, et elle retourne donc sur le lieu des recherches pour les reprendre mais tout ne semble pas aussi simple : elle doit se battre pour pouvoir reprendre les recherches, le domaine étant privé ; ensuite, toute l’équipe est partie sans raison…

Après le décès de son fiancé, Blandine s’est jurée de continuer les recherches archéologiques qu’il menait sur le site d’Aube-Croix, une ancienne forteresse médiévale au passé troublant.
Quand Charles Cornier, le propriétaire, l’accueille pour un stage d’été, la jeune femme est loin de se douter que d’étranges évènements surviendront, tout au long de son séjour. Et, lorsqu’un beau matin, elle se réveille avec, au doigt, une bague ancienne apparue de manière inexplicable, elle comprend que, pour elle, la quête de sa propre identité vient de commencer.
Quel rôle va jouer, dans sa vie, l’apparition qui survient parfois au milieu des ruines et, surtout, quel sera celui de l’inquiétant propriétaire des lieux ?

Nuit d’Avril (Octobre 2005)100 pages 10.50 € ISBN : 2-951-97418-3 Couverture : Michelle Blessemaille
Réédition 2004

Laisser un commentaire