Pierre Bordage

Naissance :1955
Biographie :
Pierre Bordage, marié et père de deux enfants, est né en Vendée en 1955. Passé une scolarité sans histoire, neuf ans de karaté et quelques cours de Banjo, il découvre l’écriture en 1975 lors d’un atelier d’écriture à la Faculté en même temps que la littérature de SF.
Après quelques voyages en Orient et une expérience de libraire, il s’installe dans le Gers. Attiré par les mythologies, il trouve dans ce genre la liberté et l’inspiration épique qui vont nourrir son premier roman, Les guerriers du silence premier volume d’une monumentale trilogie, récompensée en 1994 par le Grand Prix de l’Imaginaire. Ce n’est cependant qu’en 1992, revenu entre-temps à Paris et journaliste sportif, qu’il rencontre ses premiers éditeurs, aux éditions Vaugirard qui publient ses premiers livres : la série des Rohel le conquérant (14 parutions aux éditions Vaugirard).
En 1992, l’Atalante reçoit Les Guerriers du silence et le publie en 1993 cet opéra de l’espace au souffle épique où des centaines de mondes s’entrechoquent, puissamment fondé sur nos mythes et notre imaginaire collectif, connaît un succès immédiat qui ne faiblit pas au long des trois années de publication de la trilogie. La reconnaissance des amateurs et des professionnels de la science-fiction se traduit par deux récompenses : le grand prix de l’Imaginaire et le prix Julia Verlanger pour Les guerriers du silence en 1994 et le prix Cosmos 2000 pour la Citadelle hyponomeutes en 1996.
La même année à l’Atalante paraît Wang, les portes d’Occident dont le second volet Wang, les aigles d’Orient ont reçu le prix Tour Effel en 1997. Gagnant de nouveaux lecteurs à chaque nouvelle parution, il reçoit le Prix Paul Féval de Littérature Populaire de la Société des Gens de Lettres, en 1999, pour Les fables de l’Humpur. Cette même année, Pierre Bordage part s’installer au fin fond du Kansas avec sa famille. Là-bas, il rédige son roman-feuilleton, Les derniers hommes, qui parait avec succès à raison d’un épisode par mois, dès janvier 2000.
Écrivain visionnaire et conteur hors pair, il nous offre avec L’Ange de l’Abîme le second volet d’une trilogie contemporaine entamée avec L’Evangile du Serpent, Prix Bob Morane 2002.

Bibliographie :
“Rohel le conquérant” aux Editions Vaugirard :
Le chêne véritable, 1992
Les Maîtres sonneurs, 1993
Le Mondedes franges, 1993
Lune noire, 1993
Asmine d’Alba, 1994
Les Anges du fer, 1994
Le grand fleuve du temps, 1995
L’enfant à la main d’homme, 1995
Les portes de Babûlon, 1995
Lucifal, 1995
Terre intérieure, 1996
Les feux de Tarphagène, 1996
Les ch¶urs du vent, 1996
Saphyr d’Antiter, 1997

Romans :
Les Guerriers du silence – L’Atalante, 1993
Terra Mater – L’Atalante, 1994
La Citadelle Hyperneros – L’Atalante 1995
Wang I, les portes d’Occident – L’Atalante 1996
Wang II, les aigles d’Orient – L’Atalante 1997
Abzalon – L’Atalante 1998
Les fils du Rayon d’Or, “Atlantis” – J’ai Lu 1998
Graines d’immortels – Flammarion 1999
Les Fables de l’Humpur – J’ai Lu 1999
Les derniers Hommes – Librio 2000
Orchéon – L’Atalante 2001
L’Evangile du Serpent – Au Diable Vauvert 2002
Les griots célestes I, Qui-vient-du-bruit – L’Atalante 2003
Les griots célestes II, Le dragon aux plumes de sang – L’Atalante 2003
Kaena, La Prophétie – Mango 2003 (Jeunesse)
L’ange de l’Abîme – Au Diable Vauvert 2004
Nuit-lumière, mystères en guillestrois – Librio

Adapatation :


Rècompense :
Grand Prix de l’Imaginaire 1994 pour Les Guerriers du silencePrix Cosmos 1996 pour la Citadelle hyponomeutes Prix Tour Effel en 1997 pour les aigles d’Orient Prix Paul Féval de Littérature Populaire de la Société des Gens de Lettres 1999 pour Les fables de l’HumpurPrix Bob Morane 2002 pour L’Evangile du Serpent