Plaisirs coupables de Laurell K. Hamilton et Stacie M. Ritchie

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Anita Blake, comics 1

Premier coup d’oeil à ce titre et le dessin me saute aux yeux bien sûr : je suis totalement fan du style de Brett Booth ; je trouve que le physique d’Anita correspond parfaitement au personnage, elle est sexy, insolente, mais aussi pleine de simplicité et de fragilité, bref parfaite, et les vampires ne sont pas en reste…

Ce premier comics d’Anita Blake publié en France est l’adaptation du premier tome de la série de roman, d’ailleurs, plus précisément, c’est la première partie du premier tome. Vous le savez sans doute déjà ou, si vous l’ignorez, je vais vous le dire : je suis une grande amoureuse de la série Anita Blake et je connais donc déjà par coeur cette histoire, l’intérêt de cette chronique n’est donc pas de critiquer l’intrigue mais plus l’adaptation en roman graphique.

Commençons tout de suite, c’est une bonne adaptation du roman et je trouve que la série de romans Anita Blake se prête parfaitement au format du comics. En effet, Laurell K. Hamilton ne lésine pas en terme d’action et il me semble que c’est le plus important pour ce format. Néanmoins, le récit en est forcément plus déconstruit et malgré une narration présente, certaines scènes s’enchaînent sans trop qu’on sache pourquoi. J’imagine que des lecteurs qui ne maîtrisent pas la série de roman, pourraient se sentir légèrement perdus. Je précise que ces enchaînements brusques restent rares.

Petit plus, à la fin du tome, vous trouverez une histoire inédite intitulée “Vampire, espèce protégée” qui met en scène Anita dans une enquête surnaturelle. Une affaire résolue un peu trop rapidement mais qui a le mérite d’approfondir la législation concernant les vampires dans l’univers de miss Blake.

Pour conclure, ce premier comics des aventures d’Anita Blake est vraiment très agréable à découvrir ; les illustrations de Brett Booth apportent un réel plus à l’univers. Je pense que ce sont des titres idéaux pour découvrir Anita autrement quand on apprécie ses romans ou pour découvrir cette héroïne.

“Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m’appellent « l’Exécutrice » et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c’était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n’est pas toujours très exaltant et mon patron m’exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, c’est idiot de ne pas s’en servir. Tuer des vampires, c’est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d’enfance. Depuis qu’ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là, je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !”

Milady Graphics (24 juin 2011) – 176 pages – 14€90 – ISBN : 9782811205492

Traduction : Isabelle Troin

Couverture : Brett Booth

Titre VO : Guilty Pleasures (2011)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *