Poubelles du Walhalla (Les) de Colin Marchika

Histoire (égo)centrique : Jim cherche le centre du monde, accompagné de Dharma le chien et de Kama le chat.

Le Guet des quatre hommes : Pour sauver la femme qu’il aime, même si elle n’a jamais voulu l’épouser, un chevalier revient dans une ville où il n’est plus le bienvenu afin d’affronter le champion chargé de prouver que la femme est une sorcière.

Venus 1 : La première mission habitée en direction de Mars est un échec total, le vaisseau est quasiment détruit au bout de deux mois et un seul homme en revient. Au cours du chemin du retour, il a été aidé par un étudiant chargé de le soutenir moralement.

Aux portes d’Aleph-deux : Le capitaine Howard a passé quatorze ans en Aleph-deux, il est le seul à en être revenu vivant d’ailleurs. Alors quand les cauchermars d’Aleph-deux envahissent Aleph-Un, on l’appelle à la rescousse.

La Saga du taureau : Dans l’Union, les hommes peuvent se divertir en admirant les toreros, ces hommes qui affrontent dans l’arène un barbare pour la gloire de l’Union. Mais parfois, il arrive que ce soit le barbare qui tue le torero.

Comme Pégase renaissant de ses cendres : Max est l’amie des Pégases, ces drôles de créature volante. Aussi, pour capturer et garder en captivité un Pégase faut-il aussi s’emparer de Max, qui voue une haine féroce envers les humains.

20 Juillet 1944, vanitas vanitatum : Le 20 Juillet 1944, des officiers de la Wehrmacht tentent d’assassiner Hitler pour essayer de mettre fin à la guerre et ainsi sauver l’Allemagne. Mais une force surnaturelle s’oppose à eux.

Le Sauveur : Si un inconnu frappe à votre porte, ouvrez lui, il s’agit peut-être de Lucifer qui vient vous proposer une vie meilleure, sans contrepartie.

Les Treize Honorables : Pour renverser le maître du Jeu, six honorables se sont groupés autour du Révolté. Mais une fois celui-ci vaincu, ils ont été graciés tandis que le Révolté doit se battre dans l’arène.

Les Poubelles du Walhalla : Lorsque les hommes meurent, même sans avoir combattu, ils montent au Walhalla. Et s’ils veulent manger, ils doivent se battre, sinon il leur faut faire les poubelles…

Fantastique, médiéval-fantastique, absurde, space op, fantastique, uchronie, il y a vraiment tous les genres dans ce recueil de Colin Marchika, comme dans une poubelle, il n’y a plus qu’à se servir pour choisir ce qu’on désire, à la différence près que rien n’est ici à jeter, et qu’au contraire, on voudrait conserver précieusement chacun de ces textes.

Tous centrés sur le thème du révolté, de l’homme différent, qui n’obéit pas aux lois, aux normes, à la morale, à la défaite, celui qui continue à se battre envers et contre tous, même quand sa lutte est sans espoir, même quand son issue ne peut que lui être fatale. Tantôt déroutants, tantôt émouvants, toujours surprenants, ces dix nouvelles vous entrainent dans des mondes où le héros n’est pas quelqu’un comme nous, et pourtant le miracle se fait quand même, on se prend à s’intéresser à lui, à se préoccuper de son sort. Différent mais humain malgré sa révolte, car ils ne militent que pour des idées universelles : la liberté, la paix, l’amour, l’espoir.

Un petit recueil sympathique, quoique inégal, avec certaines nouvelles pas forcément faibles mais plutôt difficilement intégrables. Néanmoins, l’ensemble reste cohérent en nous proposant un éventail de ce dont est capable Colin Marchika, qui nous a déjà séduits avec «Les Gardiens d’Aleph-deux» dont nous retrouvons ici la nouvelle qui a inspiré le roman. L’impression finale sur ce recueil n’est peut-être pas aussi forte que ce roman, mais ça reste un bon moment avec un auteur rare mais qui gagne à être connu.

Marchika, dessine-moi un héros !
Ah là, je ne crois pas.
Dessiner, c’est pas mon truc.
Alors raconte moi un héros.
Ah ben ça, je peux essayer…
Alors voilà. Mon héros est un champion, probablement le meilleur dans sa discipline. Vous allez voir, il est tellement fort, tellement spécial, qu’il n’a généralement pas d’adversaire à sa hauteur. Et il n’y a pas pire malédiction pour le héros que de ne pas avoir de héros à sa mesure, car il va se heurter à quelque chose de bien plus terrible, plus résistant, plus pervers : il va se heurter à la Force des Choses. Car mon héros est un insatisfait. La façon dont le monde tourne lui déplaît. Il va entrer en résistance…
Le fou !

Mnemos Icares (2002)313 pages 19.00 € ISBN : 2911618890 (INED)
Couverture : Pierre-Alain Chartier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *