Prémonitions de L.J. Smith

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

[Prémonitions : la trilogie]

Prémonitions” est une trilogie, rassemblées dans un seul tome, je vais donc diviser mon avis en trois parties pour les trois tomes ! 😉

Commençons par un avis général sur l’écriture de L.J. Smith. Je découvre cette auteur avec ce roman. Son écriture m’a beaucoup rappelé celle de Stéphanie Meyer : simple, agréable, facile à lire. Néanmoins, la familiarité de certaines phrases et expressions m’a beaucoup dérangé comme “trop bizarre”, “mecs” et tant d’autres que je n’ai pas pris le temps de noter.

Tome 1 : Étranges pouvoirs

Ce premier tome pose le décor. On y découvre Kaitlyn, l’héroïne, une jeune fille rejetée au lycée à cause de ses étranges dessins qui cachent, en réalité, un immense don : celui de voir l’avenir. Seul hic, ses prémonitions ne sont jamais parfaites et elle souffre de ne pouvoir changer le cours des évènements. Si bien que quand une femme lui propose de l’aider à maîtriser ses pouvoirs avec quatre autres élèves aux capacités parapsychologiques, elle n’hésite pas longtemps.

Kait, sur la défensive, froide et misanthrope, va apprendre l’amitié et même l’amour. Elle reste, malgré tout, naïve et trop immature à mon goût… j’espérais qu’elle progresserais par la suite…. On découvre une ambiance entre Harry Potter et X-men. Les pouvoirs des cinq élèves se révèlent peu à peu mais aussi d’étranges expériences pilote au sein de l’institution…

Bref, du potentiel avec des pouvoirs et une intrigue à développer….je reste impatiente de lire la suite…

Tome 2 : Possédés

Malheureusement, ce deuxième tome avance très peu : après avoir entendu parler des expériences et du vrai but de l’institution, nos cinq amis décident de fuir. Ils rencontrent de nouvelles menaces mais aussi un nouveau soutien…. Gabriel, un des cinq élèves, le plus mystérieux et distant, qui cache un sombre passé apporte un nouveau tournant au roman avec une révélation surprenante sur la vraie nature de ses pouvoirs… Malheureusement,en parallèle, la problématique principale (origine des pouvoirs) est oubliée…

Tome 3 : Passion

Je n’étais déjà plus très motivée à continuer et ce tome a été la déception finale : aucune progression dans les pouvoirs ni dans la personnalité des héros, des réponses très flous par rapport aux expériences pilotes et aucune explication quant à l’origine des compétences parapsychologiques de nos cinq héros. Une voire des histoires d’amour téléphonées et mièvres à souhait…

L’auteur ne semble pas savoir où elle veut emmener cette histoire et, au final, elle ne la mène nulle part. Kait est restée immature et peu présente durant ces trois tomes, à aucun moment je n’ai pu m’y attacher et donc, à aucun moment je n’ai été touchée par cette histoire.

Pour conclure, je suis très déçue par ce roman au potentiel inexploité et à l’héroïne inintéressante. Ce roman m’a perdue au deuxième tome et n’a pas su me rattraper au troisième. Dommage… je le garde néanmoins car l’objet livre me plaît beaucoup mais c’est tout !

“Dans son lycée, Kaitlyn a toujours eu le sentiment d’être une étrangère. C’est une artiste, mais avec quelque chose en plus : ce qu’elle dessine se produit un jour ou l’autre…. Tout le monde la prend pour une sorcière. Le jour où elle change d’école, elle fait la connaissance d’autres personnes qui comme elle sont particuliers… Jusqu’au jour où une des expériences d’un de ses camarades crée un lien télépathique entre elle et les autres… Ils vont ainsi se rapprocher et découvrir un secret. Que faire d’un don quand celui-ci est maudit ?”

Michel Lafon (17 juin 2010) – 618 pages – 22€50 – ISBN : 9782749912400

Traduction : Isabelle Saint-Martin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *