… Prenez et buvez, ceci est mon sang de Philippe Lemaire et Philippe Ward

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.8/10 (4 votes pris en compte)

Radu Dracula – Tome 1

Dans la famille Dracula, Radu est le cadet, raffiné et cultivé est à la recherche du Saint Graal pour le compte du Diable : alors qu’il était le frère de Vlad Dracula, l’empaleur, et qu’il ne souhaitait aucunement accéder au pouvoir, il se fera néanmoins aider par les Turcs pour renverser son criminel de frère. Malheureusement, il mourra de la Syphilis et se retrouvera face au Diable en personne qui ne lui laisse de choix que de  “travailler” pour lui.

Radu Dracula est une nouvelle histoire de vampires me direz-vous et nous avons déjà eu beaucoup de romans traitant de ce sujet. Pourtant l’angle d’attaque de Philippe Ward et Philippe Lemaire est bien différent. Radu n’a pas fait le choix de se rapprocher du Diable et on pourrait même dire qu’il est une victime de la malveillance de l’ange déchu. Pourtant, les légendes font plus porter le vampirisme sur Vlad L’Empaleur plutôt que sur son jeune frère Radu.

L’histoire racontée par les Philippe(s) s’appuient sur l’histoire réelle de la famille même si, bien sûr, le vampirisme reste à démontrer. Ce titre existe aussi en version BD mais j’avoue avoir une préférence, comme souvent, pour la version romanesque qui est de fait plus détaillée et moins troublante lorsque l’on change d’époque : j’avais l’impression d’être perdu à certains moments dans la bande-dessinée ce qui n’a pas été le cas dans le roman.

Le récit est bien rythmé et entraînant et je  suis plutôt pressé de savoir où va se trouver le fameux Graal et de quelle façon Radu va pouvoir se venger du tour que lui a joué le diable… Car il est certain qu’il voudra sa revanche !

La chronique sur la BD est ici

… je suis aussi ce que vous appelez un vampire et l’un de mes noms usuels est effectivement Dracula. Jusque là vous avez parfaitement raison.

Pour le reste, je crains que vos trop nombreuses lectures ou votre goût immodéré pour le cinéma ne vous incitent à me prendre pour une autre personne…

Black Coat Press (Mars 2011) – Rivière Blanche – 189 pages – 17.00€ – 9781935558927

Couverture : Philippe Lemaire

Je saisis ma servante par les épaules sans qu’elle n’esquissât le moindre geste. Je plongeai mes canines surdimensionnées dans sa carotide sans chercher l’artère, comme si ce geste était tout à fait naturel. Puis, ce fut l’extase. Une extase que je n’avais jamais connue, ni lors des batailles quand je triomphais de mes ennemis, ni dans mon lit au milieu de mes maîtresses et de mes amants. Son sang gicla à gros bouillons dans ma gorge et remplit tout mon corps d’un bien-être que je ne connaissais pas, ce fut un pur délice !

Quand Radu Dracula meurt en Octobre 1476, il ne sait pas que sa vie ne fait que commencer. Le Diable lui confie une quête qui justifie sa condition de non-mort.

L’intrigue de ce premier opus conduira Radu Dracula de son repaire transylvain à la Constantinople moyen-âgeuse, avant d’y retourner quelques centaines d’années plus tard, alors que la ville s’appelle désormais Istanbul et que les Turcs y fêtent leur bon parcours à l’Euro de foot 2008. Durant toutes ces années, il découvrira ses nouveaux pouvoirs, mais aussi les désagréments qu’ils engendrent.

Après la BD 16 rue du repos, Philippe Lemaire et Philippe Ward reviennent avec cette nouvelle version du mythe du vampire, fruit d’années de recherches autour du mystérieux “Comte Dracula”. Ce roman est agrémenté d’illustrations de Philippe Lemaire tirées de l’album BD du même nom.

Chronique de la BD : La BD

Interview de Philippe Ward : Lire

... Prenez et buvez, ceci est mon sang de Philippe Lemaire et Philippe Ward, 7.8 out of 10 based on 4 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *