Proie (la) de Michael Crichton

Jack rend ses enfants malades et visiblement, il est très inquiet pour eux et pour lui : sont-ils atteints ? Dans ce cas, il y a de fortes chances pour qu’il n’y ait plus rien à faire. Tout semble lié à une mystérieuse histoire qui a commencer une semaine plus tôt… En attentant Mae est parti prévenir l’armée du risque.
Tout a commencé la semaine précédente alors que Jack était à la recherche d’un nouvelle emploi… Il s’est rendu compte que Julia, sa femme, actuellement employée chez Xymos Technology, entreprise de nano-technologies, change radicalement de comportement…
Jack, ancien responsable d’une équipe de programmateurs, s’occupent actuellement de ses trois enfants, Eric (8 ans), Nicole (12 ans) et Amanda (9 mois) suite à sa démission de son dernier poste.
Le comportement de sa femme le pousse a pensé qu’elle a un amant mais la vérité dépasse ses inquiétudes et il se retrouvera emporté dans une histoire qui dépasse tout ce qu’il aurait pu imaginé…

Pourquoi classer cette oeuvre de Michael Crichton dans le fantastique et pas dans la science-fiction ? La réponse est simple, les nano-technologies ne sont plus du domaine de la SF mais deviennent bien un élément courant de notre vie quotidienne : bien sûr tout n’est pas au point mais on peut dès à présent dire que la technologie avance et que ce n’est qu’une question de temps. Michael Crichton, avec son talent habituel, nous met en contact avec une entreprise qui a réussi l’exploit de produire en grande quantité des nano-technologie, le problème étant encore une fois qu’ils ne sont pas en mesure de les contrôler à 100%.
Conséquence prévisible, l’expérience leur échappe et les charmants petits robots arrivent à se reproduire, communiquer…
La fin de l’espèce humaine ou une amélioration de celle-ci ? La question se pose : Crichton lui se pose simplement la question du bien-fondé de la méthode étant donné les progrès de ce domaine, un peu de législation ne serait pas de trop et il faut faire bien attention à ce qu’on fait.
Avec brio, il nous montre l’échec (ou la trop grande réussite) de cette expérience dans un thriller scientifico-fantastique digne de lui… Vous aurez compris, j’ai adoré !

Jack rend ses enfants malades et visiblement, il est très inquiet pour eux et pour lui : sont-ils atteints ? Dans ce cas, il y a de fortes chances pour qu’il n’y ait plus rien à faire. Tout semble lié à une mystérieuse histoire qui a commencer une semaine plus tôt… En attentant Mae est parti prévenir l’armée du risque.
Tout a commencé la semaine précédente alors que Jack était à la recherche d’un nouvelle emploi… Il s’est rendu compte que Julia, sa femme, actuellement employée chez Xymos Technology, entreprise de nano-technologies, change radicalement de comportement…
Jack, ancien responsable d’une équipe de programmateurs, s’occupent actuellement de ses trois enfants, Eric (8 ans), Nicole (12 ans) et Amanda (9 mois) suite à sa démission de son dernier poste.
Le comportement de sa femme le pousse a pensé qu’elle a un amant mais la vérité dépasse ses inquiétudes et il se retrouvera emporté dans une histoire qui dépasse tout ce qu’il aurait pu imaginé…

Robert Laffont Best-Seller (Octobre 2003)386 pages 22.00 € ISBN : 2-221-09789-0
Traduction : Partrick Bertha
Titre Original : Prey (2002)

Couverture : Will Staehle
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *