Projet Obis de Boris Darnaudet

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 5.0/10 (1 vote pris en compte)

obis01Lorsqu’il se réveille, ne souvenant plus de son nom, ce soldat (car il est soldat, il le sait), prend celui de « Caution » comme  écrit au-dessus du sarcophage dans lequel il était enfermé. Dès sa sortie, il se fait attaquer, le monde semble être bien violent.

Heureusement pour lui, il croisera rapidement la route de rebelles au régime actuellement en place, très élitiste et ne laissant pas d’autres choix à beaucoup que de mourir…

 Maintenant qu’il se tenait debout, il pouvait clairement lire l’avertissement « Caution » qui ‘étalait le long de la cuve interne. Il en fit son nom

Roman se situant sur une terre Post-apocalyptique, Projet Obis va nous faire suivre un soldat sans nom qui va découvrir ou redécouvrir, un monde ravagé, ou un pouvoir central oppresse les pauvres qui sont totalement exclus de leur ville. Caution a du mal à savoir sa raison d’être et va tenter de percer son histoire et sa destinée.

Rapidement associé au rebelle, il participera à la lutte pour la liberté.

Le roman est très sombre et nous voyons rapidement que Caution va se retrouver au coeur d’un complot visant à détruire la résistance. Beaucoup de combats et une présentation d’un monde nouveau peut-être un peu trop courte.

Je me suis par contre trouvé totalement perdus dans les derniers chapitres que j’avoue en pas avoir compris…

Black Coat Press (Février 2013) – Rivière Blanche – 184 pages – 17€ – 978161221743
Couverture : 
Vincent Laik

Premier Chapitre : http://www.riviereblanche.com/obischapitre01.pdf

Un homme sans mémoire mais doté d’un savoir de guerrier se réveille dans un sarcophage. Au-dessus, trône une inscription : CAUTION. Il en fait son nom et se décide à explorer une Terre dévastée et dirigée par une élite perverse, l’Ultime Alliance.
De déserts toxiques en mégapoles déliquescentes, Caution va chercher sa vérité.
Dans les hautes sphères du pouvoir, s’affrontent l’archicommandeur Malleus, les services secrets de l’Infinitum et le très mystérieux commandeur Ka-Tau.
Au bout de la lutte, quand tomberont les masques de l’amour et de l’amitié, Ka-Tau et Caution finiront par comprendre qu’ils n’étaient que les gibiers d’un piège implacable : le Projet Obis.

Projet Obis de Boris Darnaudet, 5.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *