Rencontre avec Cassandra O’Donnell

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)
Cassandra O’Donnell © Philippe Matsas (2012)

Il y a un mois paraissait le premier volume de La Légende des quatreLe Clan des loupsCassandra O’Donnell, malgré un emploi du temps bien occupé, a accepté de répondre à nos quelques questions autour de ce nouveau cycle mais aussi de ses autres romans.

Bonjour Cassandra, il s’agit de notre premier échange sur Fantastinet. Pourrais-tu te présenter à nos visiteurs ?

Bonjour, je m’appelle Cassandra O’Donnell et je suis auteure de littérature fantastique ( jeunesse et adulte)

Quelles sont tes sources d’inspiration et quel(le)s sont les auteur.e.s  qui t’ont influencé ou donné le goût de l’écriture ?

Difficile à dire parce qu’il y en a beaucoup ( Hugo, Colette, Dumas en littérature générale, Verne, Shelley, Stoker, Orwell en fantastique,  Ribera et Godard en BD…) : bref, tous ont été une véritable source d’inspiration.

Le cycle qui t’a fait connaître est Rebecca Kean : après déjà 6 titres, quel regard portes-tu sur ce succès ?

Je pense que j’ai eu beaucoup de chance. D’abord, d’avoir été publiée chez j’ai lu à une époque où il n’y avait pas ou peu d’auteures françaises qui écrivaient de l’urban fantasy et ensuite d’être tombée à un moment propice où ce genre littéraire avait le vent en poupe, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Tu ne t’es pas arrêtée là et ne t’es pas cantonnée non plus aux littératures de l’imaginaire puisque tu as écrit de la romance historique (Les Sœurs Charbrey) ou encore de la comédie policière (Les Aventures improbables de Julie Dumont). En tout, ce sont déjà 17 romans en 7 ans… Quel est ton secret pour produire autant ?

Hum j’imagine que je travaille beaucoup…en réalité, j’écris à peu près 8 heures par jour…tous les jours… Je suis une vraie « stakhanoviste » ^^

Tu as reçu déjà 3 prix dont le Prix Imaginales des écoliers pour Malenfer, qui est un peu particulier dans son origine : peux-tu nous en parler ?

Malenfer est né de ma rencontre avec des classes de CM1 et de CM2… J’ai demandé aux enfants ce qu’ils voudraient lire (ils m’ont dit : on veut une forêt qui « mange » les gens, un dragon, des professeurs monstres etc…) et je leur ai écrit le premier volet de la série.  Puis je suis revenue dans les classes pour chacun des autres tomes…

Bref, j’ai travaillé et je continue à travailler en étroite collaboration avec les enfants pour cette saga.

Venons-en à ton actualité : le mois dernier est paru Le Clan des Loups premier volume de La Légende des quatre: comment le présenterais-tu ?

L’univers : La terre a été dévastée par les humains et ces derniers sont aujourd’hui en voie d’extinction. Il ne reste de l’humanité que quelques dizaines de milliers d’individus installés sur une toute petite surface de la planète. Cette petite communauté est étroitement surveillée par les « Yokaïs », des créatures capables de se transformer en animaux géants (les Lupaïs, les Taïgans, les Serpaïs et les Rapaïs) , qui ont pour principale mission d’empêcher les humains de renouveler leurs erreurs.

Les personnages : les personnages principaux sont les jeunes héritiers des quatre clans : Maya, 16 ans, l’héritière des loups, Bregan ,16 ans, l’héritier des tigres, Wan, 16 ans, celui des serpents et Nel la jeune héritière ( elle n’a que 12 ans), du clan aigle. Ces quatre adolescents fréquentent la même école mais ils ont interdiction de se parler, les Yokaïs ont beau avoir des intérêts communs, ils se battent pour conserver les territoires qui leur ont été attribués et se considèrent comme des ennemis.

L’histoire : De terribles événements vont frapper le clan loup et le clan tigre, Bregan, Maya, Nel et Wan pourront-ils surmonter leur haine et faire face, ensemble, au danger qui les menace tous ?

Nous découvrons ici un monde où un certain nombre d’habitants peuvent se transformer en animaux (Loups, Tigres, Serpent et Aigles )… Nous ne savons que peu de choses sur ce monde si ce n’est qu’une paix toute relative existe. Ce monde peut-il être le nôtre ?

Eh bien pour les hommes « bêtes » ce serait étonnant mais… oui, l’univers pourrait être le nôtre : une terre dévastée, polluée… Je crois que c’est tout à fait envisageable… tout comme la guerre ayant mené à cette extrémité.

J’ai ressenti que les jeunes sont finalement l’espoir de ce monde à la limite de la rupture : ils sont prêts à braver un certain nombre d’interdits pour faire bouger les lignes. Y-a-t-il un message pour notre jeunesse ?

Oui… Quand on écrit pour la jeunesse, il y a toujours un message sous-jacent. Faire bouger les lignes, ne pas se fier uniquement à son éducation, dans les cours de récré, sur le net, mais apprendre à réfléchir par soi-même, à rester objectif… à ouvrir les yeux sur la réalité et à accepter les différences bref… on peut tout aborder y compris à travers le genre « fantastique » ..^^

Il est aussi beaucoup question dans ton roman de tolérance et d’acceptation de la différence, les plus jeunes (je parle du frère de Bregan) montrant l’exemple : est-ce quelque chose qui te semble important de rappeler ?

C’est quelque chose que j’essaie de rappeler dans chacun de mes livres « jeunesse” : accepter la différence, être tolérant, comprendre et ne pas oublier que « l’autre » n’est pas un numéro, un nom, une image, un punching ball, ou un objet de haine mais un être humain à part entière.

Nous sentons que cette construction du monde est la conséquence de choix du passé douteux : en saurons-nous plus sur l’origine des Yokais ?

Oui bien sûr ! Les humains ont commis des erreurs et toutes seront révélées …

Et maintenant que nous avons pu découvrir dans ce premier volume que certaines forces sont à l’œuvre dans l’ombre, quand pourrons-nous lire la suite ?

Le tome 2 sortira en novembre, je suis en train de l’écrire.

J’imagine que tu as d’autres projets en cours, alors peut-on te demander quelle sera ton actualité dans les prochains mois ?

Malenfer sort en juin, le deuxième de la légende des 4 en novembre et si je peux, j’aimerais que mon livre destiné aux adultes cette fois, sorte en décembre.

La tradition chez Fantastinet, est de laisser le mot de la fin à notre invitée : quel sera le tien ?

Bonne lecture à tous !!!

Rencontre avec Cassandra O'Donnell, 9.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *