Roadmaster de Stephen King

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 4.0/10 (1 vote pris en compte)

Ned Wilcox, fils de Curt Wilcox, policier mort en service, va rejoindre la Compagnie D. de son père, sous le commandement de Sandy. Son entrée dans la compagnie est naturel pour l’ensemble de l’équipe.

Pourtant, cette intégration revient à partager avec lui l’histoire de cette compagnie et notamment de la Buick qui est dans le hangar, arrivée dans des circonstances plus que particulières…

Cette putain de bagnole l’a avalé, déclara Huddie sur le ton de la certitude tranquille. Je sais pas comment elle s’y est pris, mais à mon avis il est venu ici tout seul pour jeter un nouveau coup d’oeil dessus et elle l’a… boulotté quoi

 

J’étais passé à côté de la sortie de Roadmaster et en grand amateur de l’auteur, je me suis dit que j’allais rattraper cette erreur et me lancer dans un récit que j’imaginais dans la même veine que Christine. Pourtant, l’histoire se déroule forcément bien différemment : la voiture n’en est pas vraiment une et les circonstances de son action bien différente.

Le récit qui retrace les événements depuis la découverte et son arrivée jusqu’à présent va être faite au travers des voix des différents protagonistes permettant un certain dynamisme de la narration.

Pourtant, je n’y suis pas arrivé : cette histoire m’a tenu en haleine uniquement par les relations qui semblaient liés chaque membre de l’équipe plus que pour l’histoire en elle-même de la voiture.

Pour être honnête, j’ai failli laissé tomber à plusieurs reprises me demandant, enfin, quand l’histoire rattraperait le présent…

Pas un mauvais livre mais pas le meilleur non plus…

J’ai Lu (2006) – 606 pages – 8,60€ – 978-2253151555
Un inconnu s’arrête dans une station-service perdue au fin fond de la Pennsylvanie, au volant d’une Buick  » Roadmaster « , un magnifique modèle des années 1950… qu’il abandonne là avant de disparaître. Alertée, la police vient examiner le véhicule, qui se révèle entièrement factice et composé de matériaux inconnus. Vingt ans plus tard, la Buick est toujours entreposée dans un hangar de la police d’Etat, et rien n’a filtré des phénomènes surnaturels qui se produisent à son entour, et qu’elle semble provoquer. Un homme veut cependant savoir la vérité : Ned Wilcox, le fils du policier initialement chargé de l’enquête, mort depuis dans un mystérieux accident. Et si rouvrir les portières de la mystérieuse automobile revenait à ouvrir les portes de l’horreur ?

Roadmaster de Stephen King, 4.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *