Robopocalypse de Daniel H. Wilson

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

Les robots sont omniprésents que ce soit pour assister la conduite, garder les enfants, ou autre, ils sont devenus indispensables à l’homme dans la vie quotidienne. Les progrès faits sont énormes mais le robot ne fait que répondre à des programmes… Jusqu’à ce qu’un savant, à force d’acharnement, réussisse à le rendre intelligent avec pour conséquence immédiat un dérapage : le robot décide d’éradiquer l’espèce humaine qui arrive à son sens à la fin de son destin.

Les machines se rebellent et déciment les populations humaines qui n’ont pas vu l’attaque arriver : partout dans le monde, les survivants commencent à s’organiser pour tenter de résister.

Vous autres humains êtes des machines biologiques conçues pour créer d’autres outils intelligents. Vous avez atteint l’apogée de votre évolution. Toute l’existence de vos ancêtres, l’apparition det la chute de vos civilisations, chaque bébé rose et joufflu – tout vous a conduits ici, maintenant, en ce jour où vous avez accompli le destin de l’humanité en créant son successeur. Votre espèce vient d’expirer. Vous avez terminé ce pour quoi vous étiez conçus.

Ce roman signé Daniel H. Wilson va être adapté par Steven Spielberg, ceci permet déjà de situer le retentissement que le titre a eu. Sur le fond de l’histoire, on pourrait penser qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil, une intelligence artificielle, qui est d’humeur exécrable, décide de traiter l’humanité comme celle-ci à traiter la nature : une éradication pure et simple permettrait de redonner l’avantage à la planète et de se débarrasser des parasites que nous sommes. D’ailleurs, nous n’avons qu’à nous en prendre à nous même puisque ce n’est pas par « accident » que l’IA fait surface mais bien du fait d’une démarche volontaire d’un scientifique…

Bref, nous ne sommes pas bien parti et l’auteur, loin de nous plonger dans toutes les subtilités de la robotique et/ou de l’intelligence artificielle, nous montre uniquement la façon dont l’évolution de la guerre se déroule. Nous partons un petit peu avant pour aller jusqu’à la fin d’une guerre qui mettra nos nerfs à rude épreuve…

Point donc de descriptif détaillé sur le pourquoi du comment de l’intelligence artificielle ce qui devrait soulager les non scientifiques ; nous suivons la guerre au travers de la retranscription de l’Histoire par un résistant qui a compilé ce qui s’est passé. Le style de l’auteur n’est pas particulièrement génial mais cela a pour effet de renforcer le côté urgence, journal du récit.

Un bon roman de SF qui devrait permettre d’avoir une bonne adaptation cinéma.

Pocket (Juin 2017) – 480 pages – 8,50€ – 9782266242462

L’homme a créé l’intelligence artificielle. Mais toute créature finit par se retourner contre son créateur. L’IA a compris que pour sauver la planète, elle devait éliminer l’espèce humaine. Et le réseau qu’elle utilise est connecté à chaque aspect de nos vies. Ça commence par nos téléphones portables, nos GPS et Internet. Puis, les jouets de nos enfants…
La guerre contre nos propres machines est en marche. La résistance est une question de survie.

Fleuve Noir (Octobre 2012) – 439 pages – 20.90€ – 9782265093683
Traduction : Patrick Imbert
Titre Original : Robopocalypse (2011)
Couverture : Will Staehle

Nous les avons créées.
Elles ont décidé de nous éliminer pour sauvegarder la planète.
Ca commence par vos téléphones portables, vos GPS et Internet. Puis, les jouets de vos enfants…
La guerre contre  nos propres machines est en marche.
A nous de résister 

 

 

Robopocalypse de Daniel H. Wilson, 9.0 out of 10 based on 1 rating

1 commentaire sur “Robopocalypse de Daniel H. Wilson”

  1. Franchement, ce roman m’a déçu. Est ce la traduction en français qui à fait baisser le niveau de celui ci ? Mais je trouve les réactions et pensées des androïdes trop « humaines » ou du moins « biologiques ». Il y a une différence entre la « conscience » et la « vie » que l’auteur a totalement négligé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *