Roi de l

L’Arcane des Epées 2

Alors que tout Osten Ard est dévasté par la sécheresse et livré à des attaques de forces obscures et mystérieuses, Simon et Binabik se réfugient à Naglimund auprès de Josua, le frère du roi Élias. Celui-ci tente d’organiser une résistance et de comprendre les motifs des forces obscures qui prennent possessions de son frère et dévastent le pays. Jarnauga, un vieux sage, fait irruption dans la cours et dévoilent les dessins de la Ligue du parchemin, qui surveille la montagne du Roi de l’orage. Dans le livre légué par Morgénès à Simon, les résistants découvrent que pour contrer le Roi de l’orage, ils devront se procurer les trois épées : Peine, Minneyar et Epine. Élias possède déjà Peine, Minneyar pourrait être cachée dans l’enceinte du château, et Epine est peut être perdue dans un arbre sacré, gardé par un dragon blanc. Simon partira donc avec Binabik et trois autres soldats à la recherche d’Epine. Il croisera Jikiri, prince du peuple mythique des Sithis, qui l’aidera dans sa quête. Pendant ce temps Naglimund est assiégé par l’armée d’Élias. Quel lien uni Simon au dragon blanc? Celui-ci semble le connaître, il l’appelle «She’i, enfant d’Hidohebhi ». Et qu’est-ce qui uni le prince avec les Sithis Jikiri, «Indreju, l’enfant bâtard d’Hidohebhi »?

Les jalons de la Ligue du parchemin sont maintenant posés, on découvre les forces obscures et leur motivation, la reconquête du pouvoir et la destruction des humains par les Norms, dirigé par le Roi de l’orage, un ancien Sithis rebelle. Entre aussi en scène un nouveau personnage beau et attachant, le prince Jikiri. Le tout se termine par un combat époustouflant avec un dragon et nous laisse des indices sur l’origine de la naissance de Simon. L’intrigue est bien construite et nous donne l’envie de pousser davantage la lecture.

Simon, orphelin, quatorze ans, n’a jamais quitté le château du Hayholt, où il est remarqué par le docteur Morgénès. La chance de sa vie ? Mais le vieil excentrique, au lieu de lui enseigner la magie, ne lui apprend qu’à lire et à écrire. À la mort du roi Jean, son fils Élias s’est assis sur le Trône du Dragon. La sécheresse, la peste et le banditisme frappent aussitôt le royaume. Même Miriamélé, la fille d’Élias, se défie du conseiller Pryrates. Simon voit le docteur confier des messages à de mystérieux oiseaux. Bientôt la garde vient l’arrêter ; le vieil homme tombe ; Simon s’enfuit dans les souterrains, creusés jadis par les Sithis. Puis les hommes ont pris le Hayholt et les Sithis ont disparu. Ces immortels seraient-ils morts ? Simon ressort loin du château, assiste clandestinement à une cérémonie étrange (où Elias reçoit une épée nomméee Peine) et part demander l’aide du prince Josua, frère d’Élias. Parviendra-t-il à traverser l’épaisse forêt d’Aldhéorte ? En réponse au message du vieux docteur, un troll nommé Binabik vient lui porter secours. Mais leurs adversaires surnaturels se déchaînent…
En fait, c’est la conquête du pays par les hommes, cinq siècles plus tôt, qui a créé le malaise. Les Sithis, anciens maîtres de la terre, ont brusquement disparu. Seraient-ils morts ? Peu plausible : ils sont immortels. Alors, il y a un problème, et Simon n’en sait rien. Seule une société plus ou moins secrète, la Ligue du Parchemin, voit venir le danger. De grands desseins sont en jeu. Pour que survivre le monde, Simon devra résoudre un jour l’énigme légendaire des Epées du Pouvoir. Mais on ne l’a pas prévenu.

Pocket Fantasy (Septembre 1997)8.60 € ISBN : 2-266-11176-0 Titre Original : The Dragonbone Chair
Réédition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *