R

Sytelle Cordier est une future mère avec un passé douloureux, son père étant un fanatique religieux tenant toute sa famille sous une poigne de fer.

Elle ne doit sa rencontre avec son mari qu’à un heureux hasard… La suite serait presque un conte de fée.

Néanmoins, la naissance de sa fille va réveiller de douloureux souvenirs, d’autant plus que cette dernière ressent des choses que le commun des mortels ne ressent pas…

Et cette part de mystère va prendre de plus en plus d’importance.

Résurgences est le second roman d’Emmanuelle et le premier que je lis… La lecture de Résurgences me fait regretter cet impardonnable oubli !
J’ai tout de suite accroché au style de l’auteure qui sait retenir l’attention de son lectorat. Un style qui ne s’embarasse pas de fioritures inutiles et qui nous plonge progressivement dans le fantastique avant de nous faire basculer violemment dans un cataclysme digne des plus grands films catastrophes…
Certains éléments nous étonnent comme l’âge de la majorité à 20 ans (mais peut-être est-ce propre à la Suisse de l’époque)…
Mais, j’ai eu un petit sentiment de chaud-froid : début tranquille et déchaînement subit…
Un résultat réussi et de grande qualité !

Sytelle Cordier est une future mère avec un passé douloureux, son père étant un fanatique religieux tenant toute sa famille sous une poigne de fer.

Elle ne doit sa rencontre avec son mari qu’à un heureux hasard… La suite serait presque un conte de fée.

Néanmoins, la naissance de sa fille va réveiller de douloureux souvenirs, d’autant plus que cette dernière ressent des choses que le commun des mortels ne ressent pas…

Et cette part de mystère va prendre de plus en plus d’importance.

Julia Cordier est une enfant semblable aux autres. En apparence, du moins, car elle démontre très tôt des capacités singulières qui ne manquent pas d’étonner ses parents, des pouvoirs qui s’illustrent en particulier lors d’un certain 11 septembre… Trois ans plus tard, un étrange épisode provoque la rupture des relations familiales avec René Losserand, le grand-père, fervent adepte d’une secte pseudo-chrétienne, les « Remparts du Christ ». La fillette serait-elle, comme le soupçonne sa mère, une « Enfant indigo » ?

Devenue une adolescente épanouie bien qu’un peu secrète, la jeune fille a délaissé ses dons. Mais voilà qu’une nuit, un inconnu surgit dans sa chambre pour tenter de l’assassiner. Quels noirs desseins caressait cet individu ? Pour quelles raisons voulait-il attenter à la vie de Julia ?

Et si cette dernière se révélait comme l’ultime espoir d’un monde sur le déclin ? La seule capable d’aider les hommes à surmonter l’effroyable cataclysme qui se prépare et d’insuffler une vague de renouveau dans le cŒur d’une humanité à jamais meurtrie ?
Nuit d’Avril (Mai 2006)297 pages 18.50 € ISBN : 2-350-72024-1 Couverture : Michelle Blessemaille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *