Saga Vorkosigan (la) de Lois McMaster Bujold

L’histoire prends place sur la planète « Barrayar », sorte de « Russie féodale » qui après une longue période d’isolement due à la fermeture de l’unique couloir de saut qui leur permettait d’accéder aux autres planètes, s’ouvre au reste de la galaxie, et commence à développer son empire en annexant des planètes proches et en en découvrant d’autres.

C’est justement sur une nouvelle planète, lors de sa découverte, que se rencontreront les parents de Miles VORKOSIGAN.
Lui, fils de Comte sur Barrayar, planète sous régime Impérial, Elle, pilote d’Astrographie de la planète Beta.
Deux ennemis qui se rencontrent dans un lieu désert. Elle pensait qu’il allait la tuer…
Lui, il lui propose… le mariage !

Cordélia et Aral VORKOSIGAN emménage sur Barrayar et Cordélia tombe enceinte.
Une nuit, des ennemis de l’Amiral-Comte Aral VORKOSIGAN opère un attentat chimique dans la chambre du couple. Ils en sortiront vivants, mais le bébé de Cordélia est atteint, et naît difforme, sur Barrayar, une planète qui pratique encore à certain endroits l’infanticide pour un bec de lièvre !

Miles VORKOSIGAN grandira dans un monde qui lui est hostile, deviendra un habitué des hôpitaux à cause de ses os fragiles comme du verre, et se verra traité de « mutant » par la plupart des habitants de sa planète.
Mais ce nabot a pour lui d’être un génie têtu et borné à la fois ! (Oui ça existe, nous l’avons trouvé !)
C’est son génie et son ardeur un peu trop développée qui le sortiront des situations les plus périlleuses, mais aussi qui lui feront entrer !
Miles n’est pas un garçon comme les autres. Vous et moi ferions la cour à l’élue de notre cœur, lui, il fait hypothéquer la résidence de son père pour acheter un vaisseau afin de retrouver la mère de sa bien-aimée, s’approprie toute une armée de mercenaires à sa solde, et tout ça sur un malentendu ! Et ce n’est que le tout début de l’histoire !


Miles VORKOSIGAN et beaucoup de personnages de la saga sont vraiment très bien développés dans les romans, et sont terriblement attachants. L’auteur a fait là des personnages qui nous marquent pour longtemps, et c’est ce qui fait, entre autre, le succès que connaît le cycle VORKOSIGAN

14 volets jusqu’à présent (septembre 2003) composent la saga VORKOSIGAN pour laquelle Lois McMaster BUJOLD a obtenu 4 fois le prix HUGO du meilleur roman, pour le même cycle ! Fait inégalé dans l’histoire de la SF !

Beaucoup de sujets variés comme le racisme, l’infanticide, le clonage, les modifications génétique, la politique, etc… sont abordés sur un ton à la fois sérieux, dur parfois, humoristique souvent, et même dans un langage cru pour décrire certaines scènes.
L’auteur s’essaie à plusieurs genres dans ce cycle comme le roman d’aventure et d’action (L’apprentissage du guerrier), l’enquête policière (Memory), ou encore les déboires amoureux d’un Miles élaborant réellement une stratégie militaire pour séduire l’élue de son cœur ! (Ekaterin)

Voila pour cette tache difficile qui est de résumer « La Saga VORKOSIGAN », un cycle accessible vraiment à tous, passionnant et drôle, avec un personnage hors du commun, et des aventures rocambolesques qui ont le même effets sur tout ceux qui ont tenu un des volets de la saga entre leurs mains, … on ne lâche pas le livre tant qu’on ne la pas terminé !

Qui aurait pu croire que le plus grand héros de ce siècle ne dépassait pas les 1 mètre 40 ?
Et pourtant, c’est le cas dans la saga VORKOSIGAN, space-opera qui se distingue par ses personnages originaux et attachants, son humour omniprésent, et son monde très détaillé mais en même temps très facile d’accès pour le lecteur, car l’auteur Lois McMaster BUJOLD, détaille l’univers de son petit héros Miles VORKOSIGAN au fur et à mesure des romans et de l’histoire, ce qui a pour effet qu’on connaît le monde du cycle VORKOSIGAN sur le bout des doigts très rapidement avec peu d’effort !

J’ai Lu Couverture : Philippe Caza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *